Dur, dur d’être Nin­ja

TF 1 tourne son jeu d’été cette se­maine à Cannes où 200 spor­tifs ont été convo­qués.

Le Parisien (Paris) - - LOISIRS -

comme ses com­pères San­drine Qué­tier et Christophe Beau­grand. « Les obs­tacles sont vi­suel­le­ment plus im­pres­sion­nants », ajoute Dé­bo­rah Na­hon, l’une des pro­duc­trices de l’émis­sion.

La mé­ca­nique a éga­le­ment été mus­clée. Dé­sor­mais, les can­di­dats ont le choix pour dé­mar­rer entre un obs­tacle qui fait ap­pel aux jambes et à l’équi­libre ou un autre à la force de leurs bras. Et, sur­tout, chaque émis­sion se ter­mine par une de­mi-fi­nale. Ré­sul­tat : on connaî­tra six fi­na­listes toutes les se­maines.

Mais une chose ne change pas : pen­dant deux heures, c’est un fes­ti­val de chutes ! Un faux pas ou une mau­vaise prise et le can­di­dat fi­nit au fond de la pis­cine. Si cer­tains sont là en fa­mille ou pour faire le spec­tacle, ils sont nom­breux à se pré­pa­rer de­puis des mois dans des clubs spé­cia­li­sés. Et les people ? Le man­ne­quin Bap­tiste Gia­bi­co­ni, le na­geur Fré­dé­rick Bous­quet, la nou­velle Miss France, Ali­cia Ay­lies, ain­si que le couple Jes­ta et Be­noît de « Koh-Lan­ta » sont tous des­cen­dus sur la Croi­sette pour ten­ter de faire bonne fi­gure sur le par­cours, plus in­tran­si­geant que ja­mais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.