Et main­te­nant la géo­lo­ca­li­sa­tion des lieux de pros­ti­tu­tion

La po­lice s’in­té­resse à un site In­ter­net qui in­dique l’em­pla­ce­ment de pé­ri­pa­té­ti­ciennes.

Le Parisien (Paris) - - FAITS DIVERS -

qui pré­oc­cupe les au­to­ri­tés et qui fait de­puis peu l’ob­jet d’une en­quête pré­li­mi­naire di­li­gen­tée par le par­quet de Pa­ris. Les po­li­ciers de la bri­gade de ré­pres­sion du proxé­né­tisme (BRP) de la po­lice ju­di­ciaire pa­ri­sienne ont été char­gés de faire toute la lu­mière sur ce site « par­ti­ci­pa­tif » d’un genre très par­ti­cu­lier…

Ap­pa­ru à la fin du mois de dé­cembre 2015, ce site, qui calque le fonc­tion­ne­ment des ré­seaux so­ciaux, pro­pose de « ré­fé­ren­cer » les femmes qui font com­merce de leurs charmes aux quatre coins de la France. Et ce sont les clients qui sont sol­li­ci­tés pour pos­ter leurs com­men­taires sur les « qua­li­tés », les pres­ta­tions of­fertes et les ta­rifs af­fi- chés par ces der­nières. Plus de 800 pros­ti­tuées y sont « es­ti­mées » en des termes dé­gra­dants. « On a dé­jà vu ce genre de site à l’étran­ger mais ja­mais en­core en France, confie un haut fonc­tion­naire. Des in­ves­ti­ga­tions sont en cours pour re­mon­ter jus­qu’aux créa­teurs et ad­mi­nis­tra­teurs. » Entre deux com­men­taires sa­laces et une carte de la France qui po­si­tionne les pros­ti­tuées dans de nom­breuses grandes villes, un cer­tain « Alex » pro­digue éga­le­ment ses « bons conseils » aux vi­si­teurs et en­gage la dis­cus­sion, no­tam­ment sur la « pé­na­li­sa­tion du client »…

« Les pre­mières vé­ri­fi­ca­tions ont per­mis d’éta­blir que cer­tains em­pla­ce­ments si­gna­lés sur cette carte de la France cor­res­pondent à des lieux de pros­ti­tu­tion, tan­dis que d’autres, no­tam­ment en plein coeur de Pa­ris, n’ont ja­mais été fré­quen­tés par des pros­ti­tuées, pour­suit la même source. On se de­mande aus­si si ce site n’a pas été créé pour faire du buzz. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.