Quand le chat n'est pas là...

Res­pec­ti­ve­ment deuxième et troi­sième du Prix d'Amé­rique, BÉLINA JOSSELYN et LIO­NEL se re­trouvent sans BOLD EAGLE.

Le Parisien (Paris) - - HIPPISME -

de vue de sa condi­tion phy­sique. Néan­moins et compte te­nu de son en­cou­ra­geante course de ren­trée, elle a sa place dans le quin­té.

Der­rière ces quatre fa­vo­ris so­lides, la can­di­da­ture de VIKING BLUE (n°6) at­tire l'at­ten­tion. Plus re­vu à Vin­cennes de­puis le 18 dé­cembre, ce­lui qui compte 8 vic­toires dans le temple du trot se­ra sur­veillé de près, a for­tio­ri avec un en­ga­ge­ment de cette qualité au pre­mier éche­lon. ORIENT HORSE (n°2) nous plaît beau­coup aus­si. Il a re­mar­qua­ble­ment cou­ru der­rière ANZI DES LIARDS et au­rait pu, peut-être, l'in­quié­ter en trou­vant l'ou­ver­ture plus tôt. Donc... BEST OF JETS (n°8) s'af­firme au trot at­te­lé. C'est le meilleur trouble-fête du lot. Quant à UNI­TED BACK (n°3), il re­couvre peu à peu ses sen­sa­tions et ne de­vrait plus tar­der à s'im­mis­cer dans un quin­té.

Vin­cennes, le 29 jan­vier. BOLD EAGLE do­mine BÉLINA JOSSELYN (n°5) et LIO­NEL (à gauche) à l'ar­ri­vée du Prix d'Amé­rique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.