« En groupe, on est moins su­jet aux agres­sions »

Fon­da­teur de l’ap­pli­ca­tion Mon cha­pe­ron

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ -

leur iden­ti­fi­ca­tion, pré­cise Fa­bien Boya­val, le créa­teur de l’ap­pli­ca­tion Mon cha­pe­ron. Un sys­tème de vé­ri­fi­ca­tion de la pièce d’iden­ti­té de­vrait être en place dès le mois pro­chain. Le di­ri­geant de Mon cha­pe­ron s’est lan­cé dans cette aven­ture après qu’une de ses amies a été agres­sée près de Mont­pel­lier. Il pré­cise que son ap­pli­ca­tion n’est pas un ser­vice de sé­cu­ri­té, mais une simple ini­tia­tive d’en­traide : « Nous avons consta­té que les per­sonnes se dé­pla­çant en groupe sont moins su­jettes aux agres­sions que celles qui se dé­placent seules. » Ce qui reste à dé­mon­trer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.