« En France, c’est la­men­table »

Spé­cia­liste du sup­por­teu­risme ra­di­cal en Eu­rope.

Le Parisien (Paris) - - SPOTS -

de l’or­ga­ni­sa­tion, en France, c’est la­men­table. On voit les mêmes scènes qu’il y a seize ans au Parc des Princes lors de PSG - Ga­la­ta­sa­ray, qu’au der­nier Eu­ro à Mar­seille lors d’An­gle­terre - Rus­sie. La po­lice fran­çaise n’est plus ha­bi­tuée à faire face à des sup­por­teurs ra­di­caux. Le contexte était bouillant, on le sa­vait. Les po­li­ciers sont trop ha­bi­tués à une seule ty­po­lo­gie de dé­pla­ce­ment. Or on avait jeu­di des gens qui ve­naient d’un peu par­tout. Pour­quoi n’a-t-on ras­sem­blé les sup­por­teurs turcs au sein d’une fan-zone avant le match pour les ca­na­li­ser ? On met ça sur le dos des sup­por­teurs mais il fau­drait aus­si s’in­té­res­ser aux or­ga­ni­sa­teurs in­com­pé­tents qui ne sont ca­pables de les ras­sem­bler. Des spec­ta­teurs sont ren­trés sans fouille. On connaît le contexte sé­cu­ri­taire en France, la me­nace ter­ro­riste, etc. On a de la chance que, sur ce point-là, le stade ne soit pas en­core une cible pour d’autres groupes… Il doit y avoir da­van­tage de pré­fil­trages en amont. Lyon a sou­vent ten­dance à s’exo­né­rer de ses res­pon­sa­bi­li­tés. Mais il y a aus­si des sup­por­teurs ac­tifs et vio­lents à Lyon. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.