Lire ou élire… il faut choi­sir

La mé­dia­thèque Du­ras doit ac­cueillir un bu­reau de vote pour la pré­si­den­tielle tout en res­tant ou­verte pour les usa­gers... Mais les sa­la­riés s’y op­posent.

Le Parisien (Paris) - - VOTRE DEPARTEMENT -

se­raient pas­sés par la même en­trée, et un risque de dé­pas­se­ment de la jauge maxi­mum de l’éta­blis­se­ment qui ac­cueille 2 500 vi­si­teurs les di­manches se­lon le rap­port mu­ni­ci­pal sur les ou­ver­tures do­mi­ni­cales des bi­blio­thèques.

« Pour la mé­dia­thèque Du­ras, la jauge est fixée à 600 per­sonnes au maxi­mum en si­mul­ta­né », rap­pelle Ber­trand Pie­ri, dé­lé­gué CGT à la di­rec­tion des af­faires cultu­relles de la Ville. « Que se pas­se­ra-t-il si elle est dé­pas­sée ? On de­man­de­ra à des élec­teurs de sor­tir ? De re­ve­nir plus tard ? » in­ter­ro­geait le syn­di­ca­liste en dé­but de se­maine.

La ques­tion n’est plus d’ac­tua­li­té. Après de brèves né­go­cia­tions, la mai­rie a dé­ci­dé de fer­mer la par­tie mé­dia­thèque du­rant les quatre pro­chains di­manches élec­to­raux et de don­ner sa­tis­fac­tion aux agents. « Notre prio­ri­té, c’est que les élec­tions se passent dans les meilleures condi­tions pos­sibles », conclut Bru­no Jul­liard. Di­manche pro­chain, 896 bu­reaux de votes ré­par­tis dans 593 sites dif­fé­rents se­ront ou­verts dans la ca­pi­tale. La qua­si-to­ta­li­té d’entre eux se trouvent dans des écoles qui n’ac­cueillent pas de pu­blic le di­manche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.