Quand le sort s’acharne…

Ré­duit à dix pen­dant plus d’une heure, le Red Star a concé­dé hier soir une sixième dé­faite d’af­fi­lée qui l’en­fonce un peu plus dans la zone rouge.

Le Parisien (Paris) - - SPORTS -

d’un match que les Au­do­niens avaient en­ta­mé par le bon bout face au can­di­dat à la mon­tée. « On n’est vrai­ment pas ai­dés par l’ar­bi­trage, re­grette le mi­lieu Lu­do­vic Syl­vestre. On se donne les moyens, on fait ce qu’il faut, et on prend des coups de mas­sue avec des rouges ou des pé­nal­tys li­ti­gieux. Mais il y a eu de très bonnes choses. On s’est re­mo­bi­li­sés.»

Si son équipe est pour­sui­vie par le mau­vais sort, à l’image de la frappe de Ben Saa­da dé­viée sur le 2-0 ou de la re­lance contrée de Cas­tel­let­to sur le 3-0, elle a aus­si en­core fait des er­reurs fa­tales. C’est grâce à une faute de main de Lem­bet que Niane a ou­vert le score. Le gardien, qui a en­suite re­pous­sé le pé­nal­ty du meilleur bu­teur de Ligue 2 (22 réa­li­sa­tions), a vé­cu une drôle de soi­rée. Il a été ex­pul­sé pour avoir pous­sé conscience qu’ils pou­vaient faire quelque chose. Il faut sur­fer sur ça », confirme Claude Ro­bin. L’en­traî­neur prin­ci­pal du Red Star, ar­ri­vé en jan­vier pour épau­ler Ma­nuel Pires, re­trou­vait son an­cien club pen­dant dix ans, avec le­quel la sé­pa­ra­tion a été dou­lou­reuse il y a un an. «Pour moi, c’était une sale jour­née, avouet-il. La plaie com­men­çait à ci­ca­tri­ser, et le fait de re­ve­nir l’a rou­verte. »

C’était donc aus­si une sale soi­rée pour son nou­veau club. Tou­jours avant-der­nier, le Red Star compte cinq points de re­tard sur Tours et tou­jours un sur Auxerre, pre­mier non-re­lé­gable, at­ten­du à Lens au­jourd’hui. Et il n’en a plus qu’un d’avance sur La­val. « Dans notre ta­bleau de marche, on s’était don­né le droit à deux dé­faites sur les six der­niers matchs. On n’en a plus qu’une», concède Ro­bin. Et le pré­sident Had­dad de conclure : « Il se­rait temps qu’on fi­nisse un match à onze. Mais j’ai ap­pré­cié la ré­volte des joueurs, c’est elle qui nous fe­ra al­ler jus­qu’au bout».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.