LU­CAS Dé­jà un re­cord, tou­jours des doutes

A 24 ans, il est dé­jà le Bré­si­lien ayant dis­pu­té le plus de matchs avec le PSG. Et pour­tant, l’at­ta­quant ne fait tou­jours pas l’una­ni­mi­té.

Le Parisien (Paris) - - SPORTS -

quant très peu bles­sé de­puis sa si­gna­ture et qui a tou­jours af­fi­ché un état d’es­prit po­si­tif. « Lu­cas fait par­tie d’une équipe très forte mais il est en­tou­ré de par­te­naires qui sont da­van­tage des stars que lui. C’est pour ce­la que ce re­cord peut avoir du sens pour lui, ce­la marque son pas­sage dans le club. C’est très im­por­tant car c’est un gar­çon at­ta­ché à Pa­ris », dé­crypte Pau­lo Ce­sar, l’an­cien dé­fen­seur du PSG. des at­ta­quants. Sa­me­di à An­gers, l’en­traî­neur pa­ri­sien lui a même pré­fé­ré Pas­tore sur le cô­té gauche. Une gifle pour ce­lui qui s’ima­gi­nait bien s’ins­tal­ler sur le cô­té de l’at­taque pa­ri­sienne après le dé­part d’Ibra­hi­mo­vic et le re­cen­trage de Ca­va­ni. Sou­vent cri­ti­qué pour ses li­mites tac­tiques et son manque d’ef­fi­ca­ci­té, l’ami de Ney­mar n’a pas com­plè­te­ment ré­pon­du aux at­tentes après son trans­fert oné­reux à 40 M€.

« Sa pro­gres­sion se­ra liée à celle de l’équipe. Pa­ris cherche tou­jours à se ren­for­cer avec des stars, et Lu­cas a be­soin d’être en­tou­ré de ce type de joueurs, com­mente Pau­lo Ce­sar. Certes, il n’est plus ap­pe­lé en équipe na­tio­nale

mais son nom est tou­jours connu au Bré­sil. Le PSG est tou­jours un club très sui­vi ici et Lu­cas y est consi­dé­ré comme un grand joueur. » Pas sûr pour­tant que les di­ri­geants pa­ri­siens par­tagent le même avis. Ces der­niers ne se hâtent pas pour pro­lon­ger le contrat de leur nu­mé­ro 7, qui se ter­mine en 2019 comme ceux de Mar­quin­hos, Ra­biot ou Au­rier. Mais, avec eux, des dis­cus­sions ont dé­bu­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.