Der­nier duel pour l’hon­neur

Après une passe d’armes à l’As­sem­blée, les dé­pu­tés Gas­ton Def­ferre et René Ri­bière dé­cident de ré­gler leurs comptes « pour de vrai » le len­de­main, à l’épée ! Ils se­ront te­nants d’une vieille tra­di­tion.

Le Parisien (Paris) - - VOTRE DIMANCHE -

br bras droit. A la deuxième es­ta­fi­lade de, Ri­bière rend les armes. Le co com­bat a du­ré quatre mi­nutes.

« Non, je n’étais pas vert de peur, co comme l’af­firme Mon­sieur Def­ferre re, dé­men­ti­ra le per­dant dans les co co­lonnes du le lend de­main. J’ai mon­tré qu’un dé­pu­té d de la gauche ne peut in­sul­ter un a autre dé­pu­té sans se re­trou­ver dev vant une épée ou un pis­to­let. L’aff front doit être la­vé dans le sang et, pour moi, il l’a été », as­sure-t-il, re­gret­tant « le manque d’es­prit spor­tif » de son ad­ver­saire qui a « re­fu­sé de lui ser­rer la main ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.