IREZ-VOUS VO­TER DI­MANCHE ?

Le Parisien (Paris) - - FAIT DU JOUR - PRO­POS RECUEILLIS PAR KÉVIN ROMAIN

Bien sûr,

c’est un de­voir ci­vique ma­jeur. Il est très im­por­tant d’être les ac­teurs de la dé­mo­cra­tie. Ce­la dit, je com­prends ceux qui n’iront pas vo­ter et j’es­time que les pre­miers res­pon­sables sont les hommes politiques car ils n’ar­rivent pas à se mettre à la por­tée des gens.

Oui,

mais je ne sais pas en­core pour qui. Pour moi, c’est un de­voir plus qu’un droit et il est in­con­ce­vable de ne pas se rendre aux urnes. Nous sommes en dé­mo­cra­tie et j’es­père que les gens se­ront nom­breux à vo­ter afin d’élire un pré­sident re­pré­sen­ta­tif de la ma­jo­ri­té des Fran­çais.

Non,

car c’est un droit et non un de­voir. Ce­la fait vingt ans que je ne suis plus ins­crit sur les listes élec­to­rales par choix. On as­siste de plus en plus à une po­li­tique-spec­tacle et ce­la ne m’in­cite pas à re­tour­ner aux urnes. De plus, la so­cié­té vers la­quelle on tend ne me cor­res­pond plus.

Oui

et ce se­ra la pre­mière fois pour une pré­si­den­tielle. Il s’agit d’un de­voir ci­toyen et il est im­por­tant d’ex­pri­mer son opi­nion afin de n’avoir au­cun re­gret sur ce qui va se pas­ser dans les an­nées à ve­nir. Ma dé­ci­sion est ar­rê­tée sur le choix du can­di­dat pour le­quel je vais vo­ter au pre­mier tour.

Evi­dem­ment.

Je n’ai ja­mais man­qué un scru­tin pré­si­den­tiel de­puis que je suis en âge de vo­ter. C’est bien trop im­por­tant pour ne pas y al­ler. Il s’agit de notre ave­nir et de ce­lui de nos en­fants. Di­manche, je vo­te­rai pour le moins pire, à dé­faut d’avoir un can­di­dat qui m’en­thou­siasme.

So­phie Jayer 41 ans, pro­fes­seur de SVT AVIGNON (84)

Pierre-A. Ro­dié-Tal­bère 50 ans, mé­de­cin NANTES (44)

Mal­lau­ry Hal­bout 23 ans, in­té­ri­maire BAYEUX (14)

Jé­rôme Ni­co­laï 23 ans, étu­diant PA­RIS (Ve)

Ni­co­las Mar­chand 27 ans, des­si­na­teur in­dus­triel STRAS­BOURG (67)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.