Ils vou­laient ti­rer pro­fit de­sat­ten­tats

Un couple est ju­gé au­jourd’hui pour avoir pré­ten­du être vic­time de l’at­taque du 14 Juillet à Nice. But : être in­dem­ni­sé comme après le 13 No­vembre.

Le Parisien (Paris) - - FAITS DIVERS - LOUISECOLCOMBET

au­ra fi­ni par les tra­hir… Dé­jà condam­né en dé­cembre pour s’être fait in­dem­ni­ser à tort comme vic­time des at­ten­tats du 13 no­vembre 2015, un couple com­pa­raît au­jourd’hui au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grasse (Alpes-Ma­ri­times) pour avoir ten­té de ré­ci­di­ver, cette fois au su­jet de l’at­taque au ca­mion qui avait fait 86 morts le 14 juillet 2016 à Nice (Alpes-Ma­ri­times). Le men­songe de trop… et une « coïn­ci­dence » qui avait alors aler­té le Fonds de ga­ran­tie des vic­times des actes de ter­ro­risme et d’autres in­frac­tions (FGTI), char­gé des in­dem­ni­sa­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.