La Ligue 1 est-elle tou­jours la prio­ri­té?

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - DENOTRECORRESPONDANT FLO­RIAN FIESCHI À MO­NA­CO

Il faut se mé­fier de la com­mu­ni­ca­tion. Sur­tout quand celle-ci s’ex­prime de fa­çon qua­si sys­té­ma­tique. « L’ob­jec­tif prin­ci­pal, c’est le cham­pion­nat », souf­flait Ber­nar­do Sil­va à l’is­sue de la qua­li­fi­ca­tion. Idem pour Ben­ja­min Men­dy : « La prio­ri­té reste la L 1. » De­puis plu­sieurs se­maines, l’ef­fec­tif pro est brie­fé afin de ré­pé­ter ce dis­cours. La réa­li­té est plus nuan­cée. Car les joueurs veulent tout jouer, tout ga­gner. La C 1 les fait rê­ver, for­cé­ment. Pro­blème, cette sai­son, ils en­sont­dé­jàà­leur54e mat­ch­de­la sai­son.

JAR­DIM MÉ­NAGE SES TROUPES

La fa­tigue com­mence à se faire sen­tir. Mais ce n’est pas celle qui pré­oc­cupe le plus Jar­dim. Ce qu’il re­doute plus que tout ? La fa­tigue men­tale. De­puis plu­sieurs mois, le coach por­tu­gais s’éver­tue donc à être le plus re­lax pos­sible. Ses séances sont de plus en plus lé­gères. Ses cau­se­ries de plus en plus courtes.

« Il n’est ja­mais fa­cile de jouer l’Eu­rope à ce ni­veau puis de jouer le cham­pion­nat, dit-il. A choi­sir ? C’est nor­mal de pré­fé­rer ga­gner la Ligue des cham­pions. Mais c’est plus dif­fi­cile que de ga­gner le cham­pion­nat. » Mer­cre­di pour le dé­pla­ce­ment au Parc des Princes en de­mi-fi­nale de la Coupe de France contre le PSG, le club de la prin­ci­pau­té fe­ra dé­jà un choix. « Le coach se­ra obli­gé de faire tour­ner l’équipe contre Pa­ris, dit Va­dim Va­si­lyev, le vi­ce­pré­sident de l’ASM. La Coupe de France ? On ne peut pas tout faire en même temps. » Va­lère Ger­main le confirme : « Ce sont des se­maines de ma­lade en ce mo­ment»…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.