Co­ca-Co­lae­né­bul­li­tion­pour­le­thé­bio

Le roi du so­da change de bra­quet et lance une gamme de thés bio, en phase avec les nou­velles at­tentes des consom­ma­teurs.

Le Parisien (Paris) - - Economie - LI­LAS-APOLLONIA FOUR­NIER

de Co­ca-Co­la se­rait-il tom­bé sur la tête ? Le géant amé­ri­cain sou­haite dé­sor­mais se lan­cer… dans le thé bio ! Le roi du so­da ca­lo­rique qui pé­tille mise sur Ho­nest, la marque de boissons bio à base de feuilles de thé in­fu­sées. Dé­jà connu aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, Ho­nest dé­bar­que­ra en France cet été. Le dis­po­si­tif ne se­ra dé­voi­lé qu’à la fin du prin­temps.

La nou­velle a de quoi sur­prendre quand on sait que 90 % de l’ac­ti­vi­té du groupe se concentre sur Co­ca-Co­la, Sprite et Fan­ta. C’est que leur consom­ma­tion est en re­pli dans de nom­breux pays. Co­ca-Co­la reste tou­jours aus­si se­cret sur son chiffre d’af­faires et ses ventes, mais elles sont moins flo­ris­santes se­lon les ex­perts. Dans l’Hexa­gone, la crois­sance des soft drinks s’éta­blit à peine à 0,6 %. Et les co­las sont bou­dés par­les­con­som­ma­teurs:le­mar­ché est en re­cul de 4,6 %. « Les Fran­çais consomment de moins en moins de sucre », re­con­naît Fran­çois Gay-Bel­lile, le nou­veau di­rec­teur de Co­ca-Co­la France.

Il faut dire que ces der­nières an­nées, l’image des bou­teilles de so­da s’est écor­née. Dia­bète, obé­si­té, le trop-plein de sucres pré­sente des risques. Et la « taxe so­da », mise en place en 2012 sous Ni­co­las Sar­ko­zy, n’a rien ar­ran­gé. En juin der­nier, un rap­port par­le­men­taire pré­sen­té à l’As­sem­blée na­tio­nale pro­po­sait d’ailleurs de re­voir à la hausse cette taxe sur les boissons su­crées. Pas éton­nant alors que les en­tre­prises de soft drinks se tournent vers le na­tu­rel ou le « zéro sucre », des sec­teurs qui se portent mieux. « Le mar­ché du co­la zéro a bon­di de 2,2 % ces douze der­niers mois », as­sure Lu­cas Le­vas­seur, consul­tant mar­ke­ting chez IRI, une agence ex­perte dans les pro­duits de grande consom­ma­tion. Rai­son pour la­quelle Fran­çois Gay-Bel­lile vante le « suc­cès pla­né­taire de Co­ca-Co­la Zéro ».

Ho­nest at­ti­re­ra-t-il au­tant ? En tout cas, en France, le sec­teur du­thé re­pré­sen­teu­ne­mi­ned’or. Se­lon IRI, le seg­ment connaît un bond de 18,7 % de son chiffre d’af­faires, soit 232 M€ ! Lip­ton IceTea(co­dé­te­nu­parU­ni­le­ve­ret Pep­si­co) dé­tient à ce jour 56 % du mar­ché des thés froids en

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.