Epi­logue

Le Parisien (Paris) - - Attentat des Champs-Elysées -

« Pré­si­den­tielle in­trou­vable », « pri­maire guillo­tine », « scru­tin cham­boule-tout », pour la droite comme pour la gauche, la cam­pagne 2017 au­ra de bout en bout res­sem­blé à un jeu de quilles ! Une grande épreuve éli­mi­na­toire où les fa­vo­ris sont tour à tour dé­gom­més comme dans un wes­tern. A l’ar­ri­vée, le sus­pense est à son comble. Au­cun can­di­dat n’est vé­ri­ta­ble­ment as­su­ré de se qua­li­fier pour le se­cond tour. Em­ma­nuel Ma­cron, Ma­rine Le Pen, Fran­çois Fillon et Jean-Luc Mé­len­chon sont réunis dans un match à quatre in­édit où cha­cun se dis­pute le cre­do de l’an­ti­sys­tème. Deux fau­teuils pour quatre, six pos­si­bi­li­tés et la me­nace d’un nou­veau 21 avril pour la droite comme pour la gauche ! La faute, sans doute, à une étrange cam­pagne dont au­cune thé­ma­tique ne s’est fran­che­ment dé­ga­gée. La faute sur­tout aux af­faires qui l’au­ront pol­luée et à des par­tis po­li­tiques à bout de souffle. Ra­re­ment une pré­si­den­tielle au­ra été aus­si dé­rou­tante. Per­cu­tée sur la fin par un at­ten­tat meur­trier sur les Champs-Ely­sées. De quoi per­tur­ber un peu plus le choix des Fran­çais…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.