La­fu­sée Mé­len­chon

Le Parisien (Paris) - - Attentat des Champs-Elysées -

Simple vague ou lame de fond ? En tout cas, entre mee­ting « ho­lo­gram­mé » aux Docksd’Au­ber­vil­lier­set­gran­de­marche de la Bas­tille à la Ré­pu­blique, le lea­deur de la France in­sou­mise est por­té par un cou­rant po­pu­laire et, s’il faut en croire les son­dages, élec­to­ral in­édit en France pou­run­mou­ve­mentd’ex­trê­me­gauche. D’ex­trême gauche, Mé­len­chon l’est-il tou­jours d’ailleurs ? Si en 2012, et il y a quelques mois en­core, il en re­ven­di­quait vo­lon­tiers les sym­boles — dra­peau rouge et « l’In­ter­na­tio­nale » — et les concepts — la lutte des classes no­tam­ment — l’heure est plu­tôt au re­cen­trage. La clé de son suc­cès se trouve pro­ba­ble­ment dans l’image apai­sée et pa­ter­nelle que l’an­cien trots­kiste a su ins­tal­ler ces der­niers mois. Mais aus­si dans la pos­ture pa­trio­tique, voire na­tio­na­liste qui lui fait fi­nir ses mee­tings par « la Mar­seillaise » de­vant les dra­peaux tri­co­lores bran­dis par ses mil­liers de fans. Ce vieux de la vieille, en­tré en po­li­tique il y a trente-cinq ans, an­cien mi­nistre de Jos­pin et ex-sé­na­teur PS, a su cap­ter la co­lère et in­car­ner les es­poirs des dé­lais­sés de la mon­dia­li­sa­tion et des eu­ros­cep­tiques. Il pro­fite aus­si de la dé­con­fi­ture du Par­ti so­cia­liste qui a per­du une par­tie de ses élec­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.