Fillon joue sa sur­vie po­li­tique

Le Parisien (Paris) - - FAIT DU JOUR -

l’en­jeu de ce pre­mier tour est ca­pi­tal. Il en va même de sa sur­vie po­li­tique… et de son ave­nir ju­di­ciaire, qu’il peut voir ajour­né de cinq ans en cas de vic­toire. S’il par­ve­nait à se qua­li­fier à l’is­sue d’une campagne gan­gre­née par les af­faires, ses chances de l’em­por­ter dans quinze jours se­raient réelles. « Tout le monde au­ra ou­blié ses en­nuis. Et je fais le pa­ri que tous ceux qui, en in­terne, sont par­tis, re­vien­dront », iro­nise l’un de ses lieutenants.

« Je suis confiant. On ne peut pas ima­gi­ner que la France de la droite et du centre se soit éva­po­rée à l’is­sue du 1er tour », ex­plique Bru­no Re­tailleau, co­or­di­na­teur de sa campagne. « Les Fran­çais sont un peuple émi­nem­ment po­li­tique. Et au bout du bout, ils vont faire une com­pa­rai­son, avec un choix de rai­son », veut-il croire, per­sua­dé que son cham­pion reste « le mieux ar­mé pour af­fron­ter un monde de plus en plus me­na­çant, et sur­tout le plus ex­pé­ri­men­té pour re­dres­ser le pays. » C’est pour­quoi Fran­çois Fillon, ces der­niers jours, s’est sur­tout adres­sé à l’élec­to­rat de droite en re­met­tant la lutte contre le « to­ta­li­ta­risme is­la­mique » au coeur de ses dis­cours. Cette pos­ture suf­fi­ra-t-elle à faire ou­blier une image sé­rieu­se­ment écor­née?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.