Ma­rine Le Pen veut vi­rer en tête

Le Parisien (Paris) - - FAIT DU JOUR -

pour le se­cond tour, bien sûr ! Mais sur­tout l’ar­ri­vée en tête. C’est l’ob­jec­tif de Ma­rine Le Pen. Mal­gré des son­dages moins clé­ments ces der­niers jours, la can­di­date FN reste per­sua­dée qu’elle pas­se­ra l’obs­tacle. Une éli­mi­na­tion se­rait se­lon les propres termes de cadres fron­tistes, une « ca­tas­trophe ». Avec à la clé de sé­rieuses tur­bu­lences, et des rè­gle­ments de comptes au sein du par­ti d’ex­trême droite…

Mais la can­di­date le sait : se qua­li­fier ne suf­fi­ra pas pour ac­cé­der à l’Ely­sée. L’éven­tuelle ré­ac­ti­va­tion du front ré­pu­bli- cain et l’aver­sion qu’elle pro­voque au­près de nom­breux élec­teurs rendent la mis­sion très dif­fi­cile, voire qua­si im­pos­sible.Tou­tes­le­sen­quê­tesd’opi­nion la donnent per­dante le 7 mai, et ce quel que soit le can­di­dat en face.

Ses proches ont beau af­fir­mer que la vic­toire est à por­tée de main, of­fi­cieu­se­ment, ils sont net­te­ment plus ré­ser­vés. Rai­son pour la­quelle Ma­rine Le Pen es­père être la pre­mière. Ce qui lui per­met­trait, es­pè­ret-elle, d’avoir une dy­na­mique en­vue­de­créer­la­sur­pri­se­dans deux se­maines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.