« Ma­rine Le Pen au­rait dû faire mieux au pre­mier tour »

Hier soir dans la ville FN de Beau­caire (Gard)

Le Parisien (Paris) - - PRÉSIDENTIELLE 2017 -

une voie de la zone in­dus­trielle a été re­bap­ti­sée « rue du Brexit ». Sur le fond, les im­pôts n’ont pas aug­men­té, et « la po­lice est plus pré­sente », se fé­li­cite Da­niel, 78 ans. Pour ce fi­dèle du Front, «tous­les­pin­gouins­de­droi­teet­de­gauche ont foi­ré. Nos jeunes, à bac + 3, n’ont comme ave­nir que la cueillette des abri­cots. Alors, oui, il faut ten­ter le FN. » La char­tean­ti­mi­grant­sa­dop­téeen­con­seil mu­ni­ci­pal ? Elle ne le gêne pas. Jo, lui, l’ap­prouve. « Y en a marre, de tous ces im­mi­grés », fus­tige ce fils… d’Al­gé­rien. « Mais mon père était mi­li­taire ! nuance-t-il. Et Ma­rine Le Pen a dit que nous n’au­rions rien à craindre. J’es­père qu’elle dit vrai. »

A la ter­rasse du bar de la Place, face à la mai­rie, un ado­les­cent sort de sa trom­pette une « Mar­seillaise » aux ac­cents ré­sis­tants. « Voi­là à quoi on en est ré­duit », peste un vieil homme. « On en re­parle dans quinze jours, mar­monne un le­pé­niste, sans sem­bler vrai­ment y croire. On au­rait dû faire mieux au pre­mier tour. Sur­tout avec les at­ten­tats. Mais la cam­pagne n’a pas payé au­tant qu’elle au­rait dû. Ça va être com­pli­qué. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.