« Nous avons été tra­his par nos lea­deurs »

Se­cré­taire de sec­tion

Le Parisien (Paris) - - PRÉSIDENTIELLE 2017 -

Il nous faut […] tra­vailler à l’acte de re­nais­sance dès les lé­gis­la­tives au­tour, pro­ba­ble­ment, de Ber­nard Ca­ze­neuve. »

Vo­lon­ta­riste, le dis­cours ré­veille un peu l’or­gueil de l’as­sis­tance. Mais la bles­sure est pro­fonde. Marc, 36 ans, se­cré­taire de sec­tion, est tou­ché. «Nous avons été tra­his par nos lea­deurs, je pense à Ma­nuel Valls ou Jean-Yves Le Drian, rap­pelle-t-il. Leurs prises de po­si­tion ont sa­pé notre tra­vail de ter­rain. Ce­la dit, je me bat­trai aux lé­gis­la­tives. » Sur le buf­fet, quelques bou­teilles ont été dé­bou­chées, pour dé­tendre un peu l’at­mo­sphère. Pier­rette, sep­tua­gé­naire et sym­pa­thi­sante so­cia­liste de­puis quatre dé­cen­nies, re­fuse de cé­der à la mé­lan­co­lie. « Notre par­ti est bien ma­lade, mais il n’est pas mort, af­firme-telle. Les cinq der­nières an­nées ont pro­fon­dé­ment di­vi­sé notre fa­mille, mais elle peut se re­cons­ti­tuer. » Les res­pon­sables lo­caux tentent aus­si de re­gar­der de­vant. « Cette dé­faite est his­to­rique mais le pro­gramme de Be­noît Ha­mon était bon, sou­pire Sté­phane Ca­hen, pa­tron de la fé­dé­ra­tion. C’est peut-être ça le plus triste. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.