Un Bor­deaux prin­ta­nier

Sans crier gare, les Gi­ron­dins creusent leur sillon et en­chaînent les ré­sul­tats po­si­tifs de­puis plu­sieurs se­maines.

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - DE NOTRE COR­RES­PON­DANT OLI­VIER BER­NARD À BOR­DEAUX( GI­RONDE)

LES CHIFFRES claquent. Face à Bas­tia, Bor­deaux a en­chaî­né sa­me­di un troi­sième suc­cès consé­cu­tif sans en­cais­ser de buts (2-0). Avec trente points pris sur qua­rante-cinq pos­sibles lors de la phase re­tour, les Gi­ron­dins en­tre­voient la Ligue Europa. IL’ÎLE DE RÉ, POINT ZÉ­RO On ne sait pas si c’est l’air pur ou les nom­breux échanges entre joueurs et staff tech­nique, mais le stage à l’île de Ré, dé­but jan­vier, a tout chan­gé. Dixième avec 25 points à la trêve hi­ver­nale, Bor­deaux a haus­sé sé­rieu­se­ment la ca­dence. Ses seules dé­faites en L 1 ont été concé­dées face aux trois pre­miers (Pa­ris à do­mi­cile 0-3, Monaco et Nice, 1-2 à chaque fois à l’ex­té­rieur). « Il y avait eu des bonnes choses lors de la pre­mière par­tie de la sai­son, mais on a mis six mois pour être per­for­mant et ou­blier la sai­son der­nière, ob­serve Jo­ce­lyn Gour­ven­nec. A Bor­deaux, on se doit de jouer le haut de ta­bleau. » IDES JOUEURS CLÉS Ce re­tour aux af­faires doit beau­coup à son en­traî­neur qui a su mo­di­fier sa stra­té­gie pour évo­luer le plus sou­vent dans un 4-3-3 très équi­li­bré. Un sys­tème qui convient comme un gant à l’ex­plo­sif trio of­fen­sif, la KLM — Ka­ma­no, La­borde, Mal­com. Au mi­lieu, l’ap­port de You­nousse San­kha­ré, ar­ri­vé cet hi­ver de Lille, et le re­tour en grande forme de Jé­ré­my Tou­la­lan ont tout chan­gé. « Je me sens beau­coup mieux, es­time le ca­pi­taine et ex-Mo­né­gasque. Mais le plus im­por­tant, c’est que tout le monde conti­nue à faire les ef­forts dé­fen­si­ve­ment. » IL’EU­ROPE EN VUE Chut, il ne faut sur­tout pas dire aux Bor­de­lais qu’ils avancent sur un rythme d’eu­ro­péen. Ils éludent le su­jet. « Je dis et je ré­pète qu’on prend match par match, même si on conti­nue notre pe­tit bon­homme de che­min », as­sure le mi­lieu You­nousse San­kha­ré. « On connaît l’en­jeu, mais on ne va pas par­ler sans ar­rêt du clas­se­ment. On ne peut se fo­ca­li­ser là-des­sus dans la pro­gres­sion d’une équipe », ajoute Gour­ven­nec. Pru­dent, l’en­traî­neur note que son équipe se dé­pla­ce­ra trois fois lors des quatre der­nières jour­nées, à Di­jon, à Saint-Etienne et à Lo­rient. IC’EST DÉ­JÀ DE­MAIN En cou­lisses, Bor­deaux s’ac­tive dé­jà pour le re­cru­te­ment. Jo­ce­lyn Gour­ven­nec, sous contrat jus­qu’en juin 2018, va pro­lon­ger. C’est un si­gnal fort car sa pré­sence et la qua­li­té de jeu rendent le pro­jet bor­de­lais très at­trac­tif. La pre­mière re­crue de­vrait ain­si s’ap­pe­ler Be­noît Cos­til. Mal­gré les dé­men­tis des uns et des autres, la dou­blure de Hu­go Llo­ris en équipe de France, au­jourd’hui au St a der en­nais, est très in­té­res­sée et, sauf re­tourne ment de si­tua­tion de der­nière mi­nute, il de­vrait s’ en­ga­ger aux Gi­ron­dins. Cô­té dé­part, même en cas d’offre im­por­tante, Bor­deaux n’est pas en­clin à lâ­cher avant l’an­née pro­chaine l’un de ses joyaux of­fen­sifs. Le temps que la re­lève, an­non­cée comme très pro­met­teuse, soit prête.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.