« Des­champs se­rait un bon skip­peur »

Jé­ré­mie Beyou, 3e du Ven­dée Globe et sup­por­teur de Guin­gamp

Le Parisien (Paris) - - SPORTS -

Le skip­peur fi­nis­té­rien a évo­qué sa pas­sion pour le foot­ball et no­tam­ment pour Guin­gamp, son club de coeur.

De­puis com­bien de temps sup­por­tez-vous Guin­gamp ? JÉ­RÉ­MIE BEYOU.

Ma cou­sine est ma­riée à Yvon Pou­li­quen qui a été en­traî­neur à Guin­gamp (NDLR : de

2003 à 2005). Je sup­porte le club de­puis cette pé­riode. C’est un lien géo­gra­phique car je suis Mor­lai­sien, et Guin­gamp n’est pas très loin.

Comment avez-vous ré­agi aux mes­sages de sou­tien des joueurs et même du président guin­gam­pais du­rant le der­nier Ven­dée Globe ?

Ça m’a fait chaud au coeur. Ce qu’ils ont fait re­flète bien l’état d’es­prit de ce club fa­mi­lial. Je par­tage les va­leurs qu’ils vé­hi­culent comme le res­pect de l’ad­ver­saire ou le fait de se don­ner à fond.

Avez-vous pu suivre le par­cours de l’En Avant quand vous étiez en mer ?

C’était com­pli­qué parce que j’avais des pro­blèmes de connexion sa­tel­lite, no­tam­ment à la fin de ma course. Après, j’ai réus­si à suivre quelques matchs comme la vic­toire contre le PSG le 17 dé­cembre der­nier (2-1).

D’où votre tweet avec le maillot de Guin­gamp sur votre mo­no­coque « Maître-Coq » après cette ren­contre…

Oui, ça m’est ve­nu comme ça. Ni­co­las Benezet (le mi­lieu de

ter­rain) m’avait of­fert son maillot, si­gné par tout l’ef­fec­tif, juste avant le dé­part. Du coup, je l’avais à bord et j’ai vou­lu fé­li­ci­ter les joueurs qui m’avaient sou­te­nu.

Un foot­bal­leur pour­rait-il être un bon skip­peur ?

Je pense que le ca­pi­taine d’une équipe a ces ca­pa­ci­tés. J’ai eu l’oc­ca­sion de dis­cu­ter ré­cem­ment ave Des­champs et je pense qu’il se­rait ca­pable de prendre ses res­pon­sa­bi­li­tés et d’être un bon skip­peur.

Avez-vous pré­fé­ré l’am­biance aux Sables-d’Olonne, où est ju­gée l’ar­ri­vée du Ven­dée Globe, ou celle d’un match au Rou­dou­rou (le stade de Guin­gamp) ?

Celle du che­nal. Mais quand j’ai don­né le coup d’en­voi, voi­ci quelques se­maines, de Guin­gamp - Caen, le kop a scan­dé mon nom. C’était as­sez énorme. PRO­POS RE­CUEILLIS PAR ALEXANDRE GUITTON

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.