Dans cette épi­ce­rie so­li­daire, il n’y a que de la « ra­masse » !

Créé par le Se­cours po­pu­laire et à des­ti­na­tion de fa­milles dans le be­soin, ce commerce pro­pose des pro­duits frais don­nés par les grandes en­seignes.

Le Parisien (Paris) - - LE JOURNAL DE PARIS -

li­té du pro­jet social tient à son fonc­tion­ne­ment. Con­trai­re­ment à une épi­ce­rie so­ciale où les bé­né­fi­ciaires achètent moins cher, ici, au Se­cours po­pu­laire, faire ses courses au li­bre­ser­vice, c’est gra­tuit ! « Une par­ti­ci­pa­tion sym­bo­lique est de­man­dée, pré­cise ce­pen­dant Ab­del­sem Gha­zi, se­cré­taire générale de la Fé­dé­ra­tion du Se­cours po­pu­laire de Pa­ris. Mais c’est plus pour gar­der sa di­gni­té car chaque chose a un coup. »

est cer­tai­ne­ment ar­ri­vée dans votre boîte aux lettres ou par e-mail : la dé­cla­ra­tion de re­ve­nus, c’est main­te­nant qu’il faut y pen­ser. La date li­mite pour l’en­voyer par la Poste est le 17 mai à mi­nuit et le 6 juin à mi­nuit par In­ter­net. Pour vous ai­der à la rem­plir, des avo­cats du bar­reau de Pa­ris se­ront pré­sents dans votre mai­rie d’ar­ron­dis­se­ment le jeu­di 11 mai de 9 heures à 18 heures. Les con­sul­ta­tions sont gra­tuites, confi­den­tielles, ac­ces­sibles sans ren­dez-vous… Ap­por­tez votre dé­cla­ra­tion de re­ve­nus 2016 et tous les do­cu­ments per­met­tant aux avo­cats de vous épau­ler.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.