Trop chaud pour les man­chots

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE -

que les ours po­laires qui souffrent du ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique ! Les man­chots pour­raient tout aus­si bien être le sym­bole de la fonte de la ban­quise.Ce«sont­de­très­bon­sam­bas­sa­deurs pour com­prendre la né­ces­si­té de pro­té­ger les res­sources de l’océan Aus­tral », a dé­cla­ré Ch­ris­tian Reiss, bio­lo­giste à l’Agence amé­ri­caine d’ob­ser­va­tion océa­nique et at­mo­sphé­rique, hier, à l’oc­ca­sion de la Jour­née mon­diale des man­chots. Se­lon l’or­ga­ni­sa­tion amé­ri­caine Pew Cha­ri­table Trust, les deux tiers des 18 es­pèces sont en dé­clin. Le ré­chauf­fe­ment de l’eau et la sur­pêche ont une in­fluence sur l’abon­dance de leur nour­ri­ture, le krill, ces mi­nus­cules cre­vettes dont ils raf­folent, sans par­ler du ré­tré­cis­se­ment de leur ha­bi­tat avec la fonte de la glace.

C’est pour­quoi les scien­ti­fiques mi­litent pour une meilleure pro­tec­tion de l’An­tarc­tique, ob­te­nue en par­tie l’au­tomne der­nier grâce à la créa­tion d’une zone pro­té­gée de 1,55 mil­lion de km2 en mer de Ross.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.