Brexit : dé­jà le bras de fer!

Le Parisien (Paris) - - POLITIQUE -

LES LONGUES NÉ­GO­CIA­TIONS sur la sor­tie bri­tan­nique de l’Union eu­ro­péenne pro­mettent d’être mus­clées. A peine lan­cées, elles tournent dé­jà au bras de fer entre la chan­ce­lière al­le­mande et la Pre­mière mi­nistre bri­tan­nique. Hier, An­ge­la Mer­kel a pré­ve­nu les fu­turs sor­tants qu’« ils ne de­vaient at­tendre au­cune man­sué­tude » : « Un pays tiers ne bé­né­fi­cie­ra pas des mêmes droits, ou de droits plus avan­ta­geux, qu’un pays membre. Peut-être pen­sez-vous que tout ce­ci est évident, mais je dois mal­heu­reu­se­ment le dire aus­si clai­re­ment car j’ai le sen­ti- ment que cer­tains en Gran­de­Bre­tagne se font en­core des illu­sions », a ajou­té Mer­kel, alors que s’ouvre de­main un som­met de l’UE (sans le Royaume-Uni) qui doit fixer ses po­si­tions de né­go­cia­tions. Un de ses mi­nistres, Jens Spahn, a ré­su­mé dans la fou­lée l’état d’es­prit des 27 de l’UE avec des mots plus crus : « On ne peut avoir le beurre et l’ar­gent du beurre. »

A Londres, The­re­sa May n’a pas tar­dé à ri­pos­ter, en ac­cu­sant les Eu­ro­péens de « s’unir contre » son pays. « Les né­go­cia­tions vont être dif­fi­ciles », a-telle aver­ti ses conci­toyens.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.