Les re­pas aux mi­grants ne nour­ri­ront plus la po­lé­mique

Un ter­rain cou­vert ac­cueille­ra les dis­tri­bu­tions. Les ri­ve­rains se plai­gnaient des nui­sances qu’elles oc­ca­sion­naient.

Le Parisien (Paris) - - LE JOURNAL DE PARIS -

d’aide hu­ma­ni­taire, cer­tains as­so­cia­tifs donnent le sen­ti­ment de ma­ni­pu­ler les bé­né­fi­ciaires. Nous sommes épui­sés. A bout. » giés des dis­po­si­tifs de prise en charge, il y a un vrai risque sa­ni­taire, avec une ving­taine de mi­grants en voie de clo­char­di­sa­tion. Et nous écou­tons éga­le­ment la co­lère des ri­ve­rains ».

Mais, par­mi les as­so­cia­tifs, les avis sont par­ta­gés. Cer­tains re­fu­sant ca­té­go­ri­que­ment de « ca­cher les mi­grants sous le pé­ri­phé­rique : ce se­rait se taire et dis­pa­raître », d’autres an­non­çant qu’ils iraient « où sont ins­tal­lés les ré­fu­giés » tout en dé­non­çant la mise en place d’une « po­li­tique de lutte contre les mi­grants ».

L’une des as­so­cia­tions, en signe de désap­pro­ba­tion, a même quit­té une réunion or­ga­ni­sée par la mai­rie du XVIIIe, voi­ci une di­zaine de jours. D’autres ren­dez-vous ont été fixés par Gé­rald Briant en dé­but de se­maine pro­chaine, avec col­lec­tifs de bé­né­voles, d’une part, et ri­ve­rains, d’autre part.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.