L’éco-école mo­dèle prend dé­jà l’eau

Inau­gu­rée il y a deux ans, elle se veut un mo­dèle de bâ­ti­ment « du­rable ». Mais les mul­tiples mal­fa­çons ré­per­to­riées écornent ce sym­bole qui a tout de même coû­té 33 M€.

Le Parisien (Paris) - - PARIS -

En at­ten­dant, l’in­ven­taire des mal­fa­çons agace de plus en plus, à la mai­rie du XVe, dont l’ad­joint (LR) char­gé de l’édu­ca­tion, Jean-Bap­tiste Men­guy, dé­nonce « une si­tua­tion pu­re­ment scan­da­leuse compte te­nu du sym­bole et du coût de cette école ! » Près de 33 M€. « Sur ce genre de bud­get, on ne peut faire n’im­porte quoi », tacle l’élu. L’énu­mé­ra­tion de l’équipe de res­tau­ra­tion est de fait la­pi­daire : fuites dans toutes les zones de pré­pa­ra­tion, dalles de pla­fond moi­sies, rouille in­va­sive, portes gon­do­lées, ab­sence de ven­ti­la­tion, non-confor­mi­té et pannes ré­cur­rentes de plu­sieurs équi­pe­ments, no­tam­ment dans la zone de cuis­son… « La Ville est très à l’écoute des re­mon­tées des équipes édu­ca­tives sur les dys­fonc­tion­ne­ments qui peuvent ap­pa­raître après la li­vrai­son d’une nou­velle école, et se re­tourne di­rec­te­ment contre les en­tre­prises res­pon­sables de mal­fa­çons, ce qui est le cas », ré­torque la mai­rie de Pa­ris, où l’on as­sure que « cer­tains dys­fonc­tion­ne­ments sont trai­tés et d’autres en cours d’ex­per­tise ».

de 10 heures à 18 heures, la Fête des fa­milles re­vient sur le par­vis de la mai­rie du XVe et dans le square Adol­pheC­hé­rioux, avec un vide-gre­niers de 600 stands spé­cia­le­ment consa­cré aux équi­pe­ments et ac­ces­soires de pué­ri­cul­ture, ain­si qu’une bourse aux vê­te­ments d’en­fants.

Cô­té fes­tif, des ani­ma­tions pour tous les âges sont or­ga­ni­sées toute la jour­née, avec ate­liers ma­quillage et l’in­con­tour­nable de cette fête de­ve­nue tra­di­tion­nelle : la mi­ni­ferme qui va trans­for­mer le pa­vé en pe­tit coin de cam­pagne ur­baine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.