« Tu peux ou­blier la mon­tée »

El Had­ji Dieye, mi­lieu dé­fen­sif de l’En­tente (1er du groupe B)

Le Parisien (Paris) - - SPORTS -

À 28 ANS, il est l’un des pi­liers de l’En­tente San­noisSaint-Gra­tien. El Had­ji Dieye, le roc du lea­deur du groupe B de CFA, croit dur comme fer à la mon­tée. Pour le mi­lieu dé­fen­sif, ce se­rait sa troi­sième après celle de CFA 2 en CFA avec Noi­sy (2007-2008) et Au­ber­vil­liers (2009-2010). « On forme une fa­mille à l’En­tente, vante le Sé­né­ga­lais, au club de­puis deux ans main­te­nant. On a aus­si chan­gé d’état d’es­prit dans l’ap­proche des matchs par rap­port à la sai­son der­nière en de­ve­nant plus ri­gou­reux. » Il met aus­si en avant la so­li­di­té du bloc dé­fen­sif (2e meilleure dé­fense avec 19 buts en­cais­sés) et le rôle pré­pon­dé­rant de l’at­ta­quant Pa­trick Et­shi­mi, « qui marque beau­coup

(18 buts) ». MERCI POUR LE DÉMÉNAGEMENT « On a le men­tal pour al­ler au bout, in­siste-t-il. Evi­dem­ment, lou­per la mon­tée se­rait une grosse dé­cep­tion, ce se­rait com­pli­qué de re­par­tir en CFA, mais je ne l’ima­gine pas. Ce groupe, avec deux-trois ren­forts, au­rait d’ailleurs les moyens de jouer plus que le main­tien en National, j’en suis convain­cu ! »

Et dans le duel à dis­tance qu’il livre avec Ous­sou­mane Fo­fa­na, Dieye tient à lui adres­ser un mes­sage : « Tu es comme un grand frère pour t’être oc­cu­pé de mon déménagement à Pacy (NDLR : où ils évo­luaient en­semble en National lors de la sai­son 2010-2011) ou quand tu t’es dé­me­né quand j’étais sans club après le Red Star (en 2014). Mais là, tu peux ou­blier la mon­tée… » GILLESTOURNOUX

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.