« Le laxisme épou­van­table de la jus­tice »

Le Parisien (Paris) - - FAIT DU JOUR -

Quelle se­rait votre pre­mière me­sure contre le ter­ro­risme ? Ré­ta­blir nos fron­tières na­tio­nales. L’ou­ver­ture to­tale de nos fron­tières re­pré­sente un dan­ger ma­jeur, que je ne veux pas prendre pour le peuple fran­çais.. Mais le ter­ro­riste des ChampsE­ly­sées était fran­çais… Con­trai­re­ment à mon concur­rent, j’ai un pro­gramme très com­plet sur la lutte contre le ter­ro­risme. Il vise à ex­pul­ser im­mé­dia­te­ment les fi­chés S étran­gers, à dé­choir de la na­tio­na­li­té les bi­na­tio­naux convain­cus de liens avec le fon­da­men­ta­lisme is­la­miste et à mettre en oeuvre l’ar­ticle 411.4 pour ceux qui n’au­raient que la na­tio­na­li­té fran­çaise, afin de les tra­duire de­vant un tri­bu­nal pour in­tel­li­gence avec l’en­ne­mi. Par­lons-en, du der­nier ter­ro­riste ! Il est le sym­bole du laxisme épou­van­table de la jus­tice, puis­qu’il avait été condam­né pour trois ten­ta­tives de meurtre contre des po­li­ciers, est sor­ti sous contrôle ju­di­ciaire, a vio­lé ce contrôle pen­dant un an et de­mi et a été convo­qué de­vant un juge. Et plu­tôt que de le re­mettre en pri­son, le juge l’a lais­sé par­tir ! Moins de deux mois avant qu’il as­sas­sine Xa­vier Ju­ge­lé (NDLR : Ka­rim Cheur­fi a ef­fec­tué près de 14 ans de pri­son et a été re­mis en liberté « après l’exé­cu­tion de l’en­semble de ses peines », se­lon le pro­cu­reur François Mo­lins). Vous pré­si­dente, cet at­ten­tat au­rait pu être évi­té ? Le risque zé­ro n’existe pas. Mais la honte doit por­ter sur nos res­pon­sables po­li­tiques de ne pas tout mettre en oeuvre pour pro­té­ger les Fran­çais. J’au­rais ai­mé que le pré­sident de la Ré­pu­blique dise qu’il y a eu une très lourde dé­faillance, que Xa­vier Ju­ge­lé au­rait pu ne pas être as­sas­si­né et qu’il al­lait en­ga­ger une en­quête pour trou­ver les res­pon­sables de cette dé­faillance. Il ne l’a pas fait et, comme d’ha­bi­tude, il a fait de l’au­to­sa­tis­fac­tion : je trouve ça in­dé­cent. Je n’ai pas en­vie que ça conti­nue avec Macron. Cet at­ten­tat a-t-il eu un im­pact sur le pre­mier tour ? Non, car, hé­las, ces at­ten­tats se mul­ti­plient dans notre pays.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.