Pour conti­nuer à re­gar­der de­vant

Le Parisien (Paris) - - SPORTS -

Jar­dim a réus­si son pari, au PSG de ga­gner le sien. Le dé­fi pa­ri­sien est im­mense ce ma­tin : battre Nice — le tube de la sai­son — sur son sol, ce qu’au­cune équipe n’a su réa­li­ser, même pas le de­mi-fi­na­liste fran­çais­de­laLi­gue­des­cham­pions.Mo­na­co­e­na­vait­pris quatre lors du der­by. Pa­ris, lui, ne som­bre­ra pas ce soir. Pé­remp­toire ? Non, il s’agit juste de l’ADN de cette équipe qui, sur le ter­rain do­mes­tique, ne perd plus les matchs qui comptent de­puis trois sai­sons.

La der­nière fi­nale de la Coupe de la Ligue en de­meure l’ul­time preuve. Quand Pa­ris cible une ren­contre, coche un ren­dez-vous sur son ca­len­drier national, per­sonne ne lui ré­siste. On parle là des som­mets, des matchs cou­pe­rets, des fi­nales, et ce Nice - PSG res­semble à tout ça. « Ils n’ont per­du que deux matchs en L1. C’est un dé­fi pour nous. Les joueurs ont conscience de son im­por­tance », ré­sume et confirme Unai Eme­ry. L’en­traî­neur du PSG le sait : la se­maine qui s’ou­vri­ra après chan­ge­ra la donne ou fi­ge­ra le dé­cor. Mo­na­co va dis­pu­ter une de­mi-fi­nale de C 1 le mer­cre­di et une par­tie sur syn­thé­tique le samedi à Nan­cy avant le re­tour à Tu­rin.

C’est ici et main­te­nant que tout se joue, entre la fa­tigue eu­ro­péenne et le piège lorrain. Pa­ris sup­por­te­ra l’ASM le mer­cre­di, l’es­pé­rant es­so­ré après une lutte ho­mé­rique contre la Vieille Dame, avant de sou­hai­ter un couac à Mar­celPi­cot. C’est un rêve, mais il a une condi­tion : conti­nuer à mettre la pres­sion sur le club du Ro­cher. Sans vic­toire ce soir sur la Côte d’Azur, ce n’est plus Mo­na­co qui pour­ra éven­tuel­le­ment perdre le titre mais le PSG qui ne le ga­gne­ra ja­mais. Il y a même un double en­jeu : une dé­faite pa­ri­sienne don­ne­rait Hexa­goal à l’ASM et du souffle aux Ai­glons, à nou­veau can­di­dats à une qua­li­fi­ca­tion di­recte pour la Ligue des cham­pions. En tout cas, plus qu’à trois points. A cha­cun son rêve dans un re­make d’« Ar­rête-moi si tu peux » ! Pour l’ins­tant, le PSG court toujours après Mo­na­co. Et ce soir à 23 heures ?

POUR L’INS­TANT, LE PSG COURT TOUJOURS APRÈS MO­NA­CO. ET CE SOIR À 23 HEURES ? DO­MI­NIQUE SÉVÉRAC

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.