Une nuit pour ré­soudre le bug mys­tère

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE -

une per­sonne ca­pable de ré­pa­rer leur pro­blème d’ai­guillage ? », s’in­ter­ro­geait une voya­geuse blo­quée à la gare Mont­par­nasse de Pa­ris (XVe) di­manche. Chez les usa­gers, l’in­com­pré­hen­sion l’em­porte. Ce qui pa­ra­lyse des mil­liers de per­sonnes de­puis deux jours est une panne de si­gna­li­sa­tion dans un lo­cal à Vanves (Hauts-deSeine). Ce lo­cal gère tous les feux de si­gna­li­sa­tion — in­di- quant aux trains de pas­ser ou non — et les ai­guillages qui ré­par­tissent le tra­fic sui­vant la des­ti­na­tion des trains de­puis la gare Mont­par­nasse et des voies qui en partent sur 7 km.

Pour ré­gu­ler la cir­cu­la­tion des train­shier,l’hom­mea­don­crem­pla­cé la ma­chine. Ce­la si­gni­fie gé­rer ma­nuel­le­ment le gra­phique com­pli­qué des cir­cu­la­tions pour as­su­rer l’har­mo­ni­sa­tion du pas­sage des trains.

Si le lieu où s’est pro­duit la panne est iden­ti­fié, le lo­cal en ques­tion pos­sède dix-sept ar­moires élec­triques. « Cha­cune contient des cen­taines de fils et de câbles qu’il faut vé­ri­fier un à un », dé­taille-t-on à la SNCF.

La rai­son exacte ayant pro­vo­qué la panne reste in­con­nue. « Le lo­cal date des an­nées 1980, ce n’est donc pas un pro­blème de vé­tus­té des lieux ou de sou­sin­ves­tis­se­ment, ex­plique un porte-pa­role. Et rien, rien n’in­dique qu’il s’agisse d’un acte de mal­veillance. »

Une cin­quan­taine d’agents sont mo­bi­li­sés pour iden­ti­fier l’équi­pe­ment dé­faillant. Mais ils ne peuvent tra­vailler que lorsque la cir­cu­la­tion des trains est to­ta­le­ment stop­pée. Rai­son pour la­quelle le tra­fic fer­ro­viaire à la gare Mont­par­nasse a été in­ter­rom­pu à 22 heures hier pour ne re­prendre que ce ma­tin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.