DANS L’ARÈNE

Le Parisien (Paris) - - AU FIL DE L’ÉTÉ -

quelques heures dans sa ville mi-juillet pour inau­gu­rer ces Ren­contres de la pho­to­gra­phie.

Place de la Ré­pu­blique, dans l’église Sainte-Anne, « l’Iran, an­née 38 » s’est ins­tal­lé jus­qu’au 27 août. Le site réunit le tra­vail de 66 pho­to­graphes perses qui nous ra­content leur pays em­pê­tré dans la ré­vo­lu­tion is­la­mique de 1979. On dé­couvre beau­coup de pho­tos de femmes bou­le­ver­santes, cer­taines ha­billées à l’oc­ci­den­tale dans les rues de Té­hé­ran en 1979, d’autres en tcha­dor noir, un ka­lach­ni­kov à la main. La guerre avec l’Irak est aus­si très pré­sente, tout comme la tor­peur que l’on sent s’ins­tal­ler après la ré­pres­sion du mou­ve­ment de contes­ta­tion de 2009.

Cet été, à Arles, il ne faut pas hé­si­ter à sor­tir du centre-ville pour al­ler voir « les Gor­gan », ma­gni­fique ex­po­si­tion de Ma­thieu Per­not qui, de­puis un quart de siècle, s’in­té­resse aux Gi­tans. Et en par­ti­cu­lier les Gor­gan, une fa­mille ar­lé­sienne qu’il a connue alors qu’il était étu­diant à l’Ecole na­tio­nale su­pé­rieure de pho­to­gra­phie d’Arles.

A Joh­ny et Ni­naï, et leurs huit en­fants, il offre un émou­vant al­bum de fa­mille. Dans un vaste hall, trônent une di­zaine de grands pan­neaux, cha­cun consa­cré à un membre de la fa­mille. Au cô­té des su­perbes cli­chés en noir et blanc du photographe, no­tam­ment ceux pris au for­mat 6 x 6, on dé­couvre des pho­tos d’an­ni­ver­saire et des Pho­to­ma­ton pro­ve­nant des Gor­gan…

En­fin, il faut al­ler se ba­la­der au parc des Ate­liers, lieu in­croyable où d’an­ciens bâ­ti­ments de la SNCF sont en cours de ré­no­va­tion, et où sort de terre la spec­ta­cu­laire tour de la fon­da­tion LUMA, ima­gi­née par Frank Geh­ry, à qui l’on doit la Fon­da­tion LouisVuit­ton, à Pa­ris.

Le bâ­ti­ment pré­sente cet été une ex­po­si­tion consa­crée à la photographe amé­ri­caine An­nie Lei­bo­vitz, cé­lèbre pour ses por­traits de stars et d’hommes po­li­tiques. Dans l’an­cienne chau­dron­ne­rie, 3 000 cli­chés sont épin­glés. « The Ear­ly Years, 1970-1983 », où l’on croise aus­si bien Mick Jag­ger, John Len­non, qu’An­dy Wa­rhol ou Ri­chard Nixon. Plus de 40 ex­po­si­tions dans la ville d’Arles, à la Fon­da­tion Luma, et dans cer­tains lieux un peu plus ex­cen­trés, jus­qu’au 24 sep­tembre. Le festival Voies off or­ga­nise 140 ex­po­si­tions. At­ten­tion, cer­tains lieux ferment le 27 août. Tous les jours de 10 heures à 19 h 30, der­nière en­trée trente mi­nutes avant la fer­me­ture des portes. Sur les 40 ex­po­si­tions, 5 sont gra­tuites. De même, les Ar­lé­siens et les moins de 18 ans ne payent pas. Il existe un for­fait toutes ex­po­si­tions à 40 €, 36 € s’il est com­man­dé en ligne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.