K

Le Parisien (Paris) - - LOISIRS -

een’V a dé­bar­qué sans pré­ve­nir. Il lui a suf­fi d’une chan­son, « J’ai­me­rais trop », en 2011, pour af­fo­ler les comp­teurs : single n° 3 des ventes et 33 mil­lions de vues sur YouTube. Des pa­roles simples et ef­fi­caces, des sons ins­pi­rés par le rag­ga, et­sur­tou­tu­ne­fu­rieu­seen­vie­dé­com­plexée de faire la fête en mu­sique, c’est la re­cette de Ke­vin Bon­net, de son vrai nom. Son der­nier opus, sor­ti le 7 juillet der­nier, ne dé­roge pas à ce qui a fait de lui l’un des ar­tistes les plus po­pu­laires de France : il s’en est écou­lé 40 000 exem­plaires en deux se­maines, un score qui lui a per­mis d’être no 1 des ventes. Ce­la me pa­raît lo­gique. Si des gens es­saient de me par­ler, je dois ré­pondre. Quand on se croise, en tour­née, c’est tou­jours des mo­ments de course.J’ai­me­ces­mo­ments­de­proxi­mi­té. Il est plus per­son­nel. Avec le pré­cé­dent, les fans me di­saient qu’il leur man­quait une par­tie de moi. Comme je l’ai tra­vaillé comme si c’était le der­nier, j’y ai mis plus de choses. Le titre « Elle a » par exemple… Quand on est avec quel­qu’un, on lui trouve un truc in­des­crip­tible. Moi, je n’ar­rive Oui, ce qui me gê­nait, c’était de faire at­ten­tion à ne pas en dire trop. Je n’étais pas vrai­ment moi-même. Je di­sais que j’étais cé­li­ba­taire, même si je gar­dais mon al­liance. Main­te­nant, je n’ai plus de bar­rière ! Bien sûr, je n’ai au­cun pro­blème avec ça ! Je pars du prin­cipe que l’on peut par­ler de tout, même si, dans la so­cié­té ac­tuelle, c’est dif­fi­cile. Le sexe fait par­tie de la vie, je ne connais que très peu de gens qui ne le pra­tiquent pas. C’est mi­ti­gé, l’ex­pé­rience était bonne, mais j’au­rais pré­fé­ré être pré­ve­nu avant pour mieux me pré­pa­rer phy­si­que­ment. J’avais pas­sé un été qui était le contraire de spor­tif J’avais beau­coup fait la fête. Du coup, mon corps n’a pas sui­vi. Et puis Fauve

est ado­rable dans la vie, mais dans le tra­vail, c’est au fouet ! Et je n’ai au­cune no­tion de danse. Dé­jà que j’ar­rive à peine à ap­prendre des textes, alors des cho­ré­gra­phies…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.