DO­NALD TRUMP VA-T-IL FI­NIR SON MAN­DAT ?

Le Parisien (Paris) - - FAIT DU JOUR - PROPOS RE­CUEILLIS PAR LOUISE COGNARD

Oui.

Mal­gré sa mau­vaise pos­ture au sein de la Mai­sonB­lanche, dans les re­la­tions in­ter­na­tio­nales et sa piètre com­mu­ni­ca­tion, Do­nald Trump va fi­nir son man­dat, car il a été élu dé­mo­cra­ti­que­ment et que la ma­jo­ri­té par­le­men­taire le sou­tient. Il ne de­vra rendre des comptes qu’après la fin de son man­dat.

Peut-être.

Son man­dat pour­rait être écour­té si on réus­sit à prou­ver la conni­vence de Trump avec la Russie pour faire échouer la can­di­date Hilla­ry Clin­ton pen­dant la cam­pagne. Ça pour­rait faire avan­cer la pro­cé­dure d’« im­peach­ment ». Les Amé­ri­cains ad­met­tront peu­têtre qu’ils ont été « trum­pés ».

J’es­père que non,

car son élec­tion est une in­sulte pour les étran­gers, les femmes et les mi­no­ri­tés, mais je ne suis pas op­ti­miste. Même si le peuple amé­ri­cain conti­nue de ma­ni­fes­ter dans la rue, ce­la n’au­ra pas d’ef­fet. Il n’est ja­mais fa­cile de vi­rer un homme de pou­voir, même si sa po­pu­la­ri­té est au plus bas.

Oui.

Je lui sou­haite en tout cas de fi­nir son man­dat, car même s’il est ar­ro­gant et un peu trop au­to­ri­taire, des mil­lions d’Amé­ri­cains ont vo­té pour lui et le sou­tiennent. Je trouve qu’il est proche des gens et qu’il a le mé­rite de ne pas être un homme po­li­tique ef­fa­cé. En plus, il a une belle femme et de beaux en­fants.

Peu im­porte.

En six mois, Trump s’est mis les trois quarts de l’Amé­rique à dos, mais s’il dé­mis­sionne, c’est son vi­ce­pré­sident, Mike Pence, qui pren­dra sa place, et il n’est pas beau­coup mieux que lui. Il est même pire, car c’est un vrai po­li­ti­cien. La seule chose qui puisse sau­ver l’Amé­rique, ce sont de nou­velles élections.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.