Mi­cro­ré­gion, maxi­ven­det­ta

Le Parisien (Paris) - - FAITS DIVERS -

la plaine orien­tale n’est pas l’en­droit le plus tou­ris­tique del’île.Mai­sen­ma­tiè­re­de­cri­mi­na­li­té or­ga­ni­sée, il s’y passe beau­coup de choses. Deux clans se dé­chirent sur fond de pro­jets im­mo­bi­liers et les balles sifflent de­puis sept ans. Les inquiétudes des au­to­ri­tés sont telles que la gen­dar­me­rie a créé une cel­lule d’en­quête spé­ciale au sein de la sec­tion de re­cherches et qu’un ca­bi­net d’ins­truc­tion spé­cia­le­ment dé­vo­lu à ces af­faires a été mon­té au sein du tri­bu­nal de grande ins­tance de Bas­tia, non sans quelques re­mous.

« Le Pa­ri­sien » - « Au­jourd’hui en France » s’est pro­cu­ré un do­cu­ment in­terne aux ser­vices d’en­quête qui re­lie la « lutte de pou­voir et de ter­ri­toires » au pro­jet d’ins­tal­la­tion de l’en­seigne Géant Ca­si­no à Pru­nel­li- di-Fiu­mor­bo en 2007

Jacques Pao­li, un en­tre­pre­neur lo­cal, dé­tient une par­tie des ter­rains convoi­tés et de­mande qu’en échange de la vente un com­merce lui soit ré­ser­vé dans le centre com­mer­cial. Al­bert Pie­ri, un autre en­tre­pre­neur est lui aus­si très in­té­res­sé… C’est fi­na­le­ment le clan Pao­li qui dé­croche une bras­se­rie. S’en­suit une suc­ces­sion d’at­taques. En août 2010, Jacques Pao­li est vi­sé par une ten­ta­tive d’as­sas­si­nat. En oc­tobre 2010, Oli­vier Sis­ti, proche d’Al­bert Pie­ri, est à son tour ci­blé mais les tueurs le manquent. En dé­cembre 2010, Marc Pao­li­ni, un ex­pert au­to­mo­bile qui se lan­çait dans l’im­mo­bi­lier, est abat­tu de­vant sa femme et son fils. Le 21 mars 2011, c’est Dominique Do­mar­chi, maire de Sant’An­dréa-di-Co­tone, bras droit de Paul Gia­cob­bi, le pré­sident de la col­lec­ti­vi­té ter­ri­to­riale de Corse, qui est tué. En juin 2011, Charles-Phi­lippe Pao­li, na­tio­na­liste et pro­mo­teur im- mo­bi­lier est as­sas­si­né. Un mois plus tard, Dominique Fer­ra­ri tombe sous les balles alors qu’il vi­site le chan­tier de son res­tau­rant.

Jac­quesPao­li­meurtle4dé­cembre 2011. Le 23 jan­vier 2012, Al­bert Pie­ri, an­cien de la Brise de mer, est abat­tu à l’arme automatique. Cet as­sas­si­nat ap­pa­raît comme une ré­ponse à la mort de Jacques Pao­li. Le 8 avril 2012, Jo Sis­ti et Jean-Louis Chio­di sont exé­cu­tés. Le 21 mai 2012, Oli­vier Sis­ti est bles­sé dans un guet-apens.

Une se­maine plus tard, les tueurs tentent même de ter­mi­ner le tra­vail alors qu’il se trouve sur son lit d’hô­pi­tal. Il est tou­ché à cinq re­prises mais il sur­vit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.