La Ligue 1, quel ci­né­ma !

Le Cham­pion­nat de France re­prend ven­dre­di. Voi­ci l’es­sen­tiel à re­te­nir de l’in­ter­sai­son, club par club.

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - PAR ÉRICBRUNA

LE GRAND CI­NÉ­MA de la Ligue 1 rouvre ses portes ven­dre­di soir avec Mo­na­co - Tou­louse en avant-pre­mière. Neuf mois de sus­pense, de grand spec­tacle et de na­vets en pers­pec­tive… Si vous avez ra­té les épi­sodes es­ti­vaux, voi­ci ce qu’il faut sa­voir sur les vingt ac­teurs de l’Elite avant le le­ver de ri­deau.

AMIENS EN­NUIS DE CHINE

Le fa­tal Pi­card dev(r)ait s’ap­pe­ler Gaël Ka­ku­ta, dont la car­rière était au rayon sur­ge­lés au He­bei Chi­na For­tune. Sauf que le dos­sier semble tour­ner de­puis quelques jours au casse-tête chi­nois. Wait and see…

AN­GERS ANGLES D’AT­TAQUE

En­zo Cri­vel­li a as­su­ré son main­tien. Des­cen­du avec Bas­tia où il était prê­té par Bor­deaux la sai­son der­nière, l’avant-centre de 22 ans va faire équipe pen­dant quatre ans avec Ray­mond Ko­pa (en­fin, son stade…). Les An­ge­vins at­tendent la mise An­jou dès l’ou­ver­ture du cham­pion­nat, di­manche, face à Bor­deaux.

BOR­DEAUX LE DÉMÉNAGEMENT

Après huit ans dans le but bor­de­lais, Cé­dric Car­ras­so fai­sait par­tie des murs. Les sup­por­teurs des Gi­ron­dins vont pour­tant de­voir s’ha­bi­tuer à un nou­veau mo­bi­lier. L’an­cien Ren­nais Be­noît Cos­til a dé­sor­mais les clés de la cage. Et compte bien s’en ser­vir pour gar­der une ré­si­dence se­con­daire chez les Bleus.

CAEN LE CERCLE DES POÈTES DIS­PA­RUS

Pa­trice Ga­rande, en poste de­puis 2012, est tou­jours sur le banc caen­nais. Sans doute grâce à ses qua­li­tés de fin psy­cho­logue. Avant les va­cances, l’an­cien at­ta­quant n’a pas hé­si­té à dé­zin­guer mé­tho­di­que­ment tous ses joueurs dans la presse. On va guet­ter l’élec­tro­choc…

DI­JON IN­TOU­CHABLE

Quand on sait qu’on va ba­tailler en bas de clas­se­ment, mieux vaut as­su­rer ses ar­rières. Di­jon a ain­si convain­cu son gar­dien Bap­tiste Rey­net de pro­lon­ger son contrat. Prin­ci­pal ar­ti­san du main­tien, il de­vrait avoir l’oc­ca­sion de s’illus­trer…

GUIN­GAMP LE DÉBUTANT

Nom : Thu­ram. Pré­nom : Mar­cus. As­cen­dance : fils de. Signe par­ti­cu­lier : va faire ses dé­buts en Ligue 1. Après deux sai­sons à So­chaux, où il a été for­mé, l’at­ta­quant, sé­duit par l’en­traî­neur An­toine Kom­boua­ré, s’est en­ga­gé à faire l’Ar­mor pour trois ans.

LILLE L’ÂGE DE GLACIÈRE

Par­tout où il passe, El Lo­co mo­tive. Lille ne fait donc pas ex­cep­tion à la fo­lie Mar­ce­lo Biel­sa. Le coach ar­gen­tin a fa­çon­né le Losc à sa ma­nière et dé­jà évo­qué… son dé­part lors de sa pre­mière sor­tie of­fi­cielle ! L’homme à la glacière n’a pas son pa­reil pour ré­chauf­fer l’am­biance.

LYON LA GRANDE LESSIVE

On ef­face tout et on re­com­mence. Une fois n’est pas cou­tume, le pré­sident Au­las a sa­cri­fié à un grand net­toyage es­ti­val. Douze joueurs (La­ca­zette, Go­na­lons, To­lis­so, Val­bue­na, etc.) ont plié les gaules. Sept (Ma­ria­no Diaz, Mar­ce­lo, B. Trao­ré, etc.) ont po­sé leurs va­lises. Pour l’ins­tant.

MAR­SEILLE VALÉRIAN

L’OM réus­si­ra-t-il son pa­ri Saint-Ger­main ? Va­lère de rien, alors que les di­ri­geants cherchent une poin­ture en at­taque, ce­lui-ci n’au­ra mis que 90 mi­nutes et un tri­plé face à Os­tende en tour pré­li­mi­naire de Ligue Eu­ro­pa pour conqué­rir le dif­fi­cile pu­blic mar­seillais, qui as­siste aus­si au re­tour de Steve Man­dan­da dans les buts.

METZ ALERTE À NOLAN ROUX

Après qu’on lui a prê­té une liai­son avec Pa­me­la An­der­son, Nolan Roux s’est pac­sé pour trois ans avec le FC Metz. Une bouée de sau­ve­tage pour les Lor­rains, en quête d’un bu­teur, et le joueur, qui n’en­trait pas dans les nou­veaux plans sté­pha­nois.

MO­NA­CO CA­SI­NO ROYALE

Ah bon, on flambe à Mo­na­co ? Au stade Louis-II, on thé­sau­rise. Avant même le dé­part de Mbap­pé, les Mo­né­gasques ont amas­sé plus de 170 M€ en ven­dant des princes du Ro­cher. L’ASM est dé­jà cham­pionne… de la plus-va­lue.

MONT­PEL­LIER LOU­LOU

En 2018, les joueurs mont­pel­lié­rains au­ront tou­jours Louis Ni­col­lin sur le dos. Ou plu­tôt dans le dos. En hom­mage au lé­gen­daire pré­sident-fon­da­teur du club, dé­cé­dé le 29 juin le jour de ses 74 ans, les maillots du MHSC por­te­ront la men­tion « 1943 LOU­LOU 2017 ».

NANTES CHOU­CHOU

Ra­nie­ri rime dé­jà avec Ca­na­ri. Nantes est sous le charme de l’en­traî­neur ita­lien, qui sus­cite un fol es­poir du cô­té de la Beau­joire. L’ex-lo­ser ma­gni­fique est de­ve­nu Mon­sieur Lei­ces­ter, l’homme ca­pable de trans­for­mer les se­melles de plomb en or.

NICE SU­PER R MARIOO BOSSE E

Pour être Ba­lo, c’est Ba­lo…LesNi­çois­pour­ront en­core comp­ter sur Su­per Ma­rio Ba­lo­tel­li, au­teur de 15 buts en L 1. Libre à l’in­ter­sai­son, l’Ita­lien a consen­ti un ef­fort fi­nan­cier pour res­ter au Gym.

PSG LA QUATRIÈMEATRIÈME DIMENSIONSION

Vien­dra, vien­dra pas… Le feuilleton Ney­mar, at­ten­du comme le mes­sie, s’est dé­cli­né de longues se­maines en ci­né­ma­scope mon­dial. Le PSG a connu l’ef­fet Zla­tan. Avec l’ar­ri­vée du Brésilien, il va bas­cu­ler dans un autre monde.

RENNES FAITES SAU­TER LA BANQUE

Tout ça pour Sarr. Ren­nesn’apas­lé­si­néà­la­dé­pense pour s’of­frir le jeune at­ta­quant Is­maï­la Sarr (19 ans). Les Bre­tons ont sor­ti le car­net de chèques et ali­gné six zé­ro der­rière le 17 (2e plus gros trans­fert de l’his­toire du club) pour l’en­rô­ler.

SAINT-ÉTIENNE OS­CAR

Pour rem­pla­cer Gal­tier, Zor­ro n’était pas dis­po­nible. Les Sté­pha­nois se sont donc ra­bat­tus sur le ser­gent (Os­car) Gar­cia. Le­quel s’est vite im­pa­tien­té de ne pas avoir as­sez de ren­forts. Le dé­but de sai­son risque d’être agi­té.

STRAS­BOURG BIENVENUE AU PA­RA­DIS

Em­por­tés par la foule… La re­mon­tée en Ligue 1 est un évé­ne­ment en Al­sace. Plus de 14 000 sup­por­teurs ont dé­jà pris leur carte d’abon­ne­ment, une pre­mière dans l’his­toire du club, qui vise les 15 000 fi­dèles.

TOU­LOUSE MON GRAND­PÈRE ET MOI

Yan­nick Ca­hu­zac a dé­bar­qué à Tou­louse en ter­rain (presque) connu. Son grand-père Pierre Ca­hu­zac a en ef­fet mar­qué l’his­toire du club. Dé­cé­dé en 2003, Ca­hu fait par­tie des vain­queurs de l’unique tro­phée du TFC, la Coupe de France, en 1957.

TROYES PAPY FAIT DE LA RÉSISTANCE

Quan­di­la­dé­bu­téenL 1 il y a vingt ans, les Bleus n’étaient pas en­core cham­pions du mon-mon de et on comp­tait en­core en franc. L’in­usable Ben­ja­min Ni­vet, 40 ans, se­ra en­core l’une des pièces maî­tresses du pro­mu troyen pour as­su­rer le main­tien.

Stade Pierre-Mau­roy (Villeneuve-d’Ascq), sa­me­di. Après son dé­part to­ni­truant de l’OM en août 2015, le coach ar­gen­tin Mar­ce­lo Biel­sa est de re­tour en Ligue 1, cette fois à Lille. Que nous ré­serve l’im­pré­vi­sible El Lo­co ?

La Beau­joire (Nantes), le 26 juin. L’en­traî­neur ita­lien Clau­dio Ra­nie­ri, cham­pion d’An­gle­terre avec Lei­ces­ter en 2016, sus­cite une forte at­tente du cô­té du FC Nantes.

Le gar­dien Steve Man­dan­da est de re­tour à l’OM.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.