Quinze dé­par­te­ments sont tou­jours en vi­gi­lance orange dans le Sud-Est en rai­son des cha­leurs ex­trêmes. Des tou­ristes choi­sissent d’al­ler s’aé­rer au som­met du Géant de Pro­vence, à 1 909 m d’al­ti­tude.

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ -

res­ter le plus long­temps pos­sible, ra­conte la jeune fille. Il y a de l’air, mais il ne fait pas si frais. »

Le mont Chauve, qui culmine à 1 909 m d’al­ti­tude, connaît lui aus­si des re­cords : hier, le ther­mo­mètre af­fi­chait 28 tem­pé­ra­ture in­ha­bi­tuelle. « Je suis sur­prise par la cha­leur au som­met ! Au­jourd’hui, con­trai­re­ment aux an­nées pré­cé­dentes, je n’ai pas eu be­soin d’une veste », ob­serve Emmanuelle, une en­sei­gnante belge de 44 ans ha­bi­tuée à pas­ser ses va­cances en fa­mille dans la ré­gion. ran­don­nées. La ca­ni­cule ne fa­vo­rise pas le tou­risme » constatent-ils.

Corinne et Oli­vier, des tren­te­naires ve­nus de Liège (Bel­gique) avec leurs deux jeunes en­fants, ont eux aus­si re­non­cé à cra­pa­hu­ter dans « tous les pe­tits vil­lages trop écra­sés par la cha­leur » et ont dé­ni­ché « des ex­cur­sions bis pour être au frais ». « Ici, c’est par­fait, donc on va prendre le temps d’admirer le pay­sage avant de redescendre et de cuire », sou­rit Corinne. Le couple se ré­veille tôt le ma­tin pour pro­fi­ter des tem­pé­ra­tures sup­por­tables et s’en­ferme dans sa chambre d’hô­tel cli­ma­ti­sée l’après-mi­di ou bar­bote dans la pis­cine. « C’est la pre­mière fois qu’on vient, on ne s’at­ten­dait pas à des tem­pé­ra­tures pa­reilles ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.