Quel show­man !

Le Parisien (Paris) - - AU FIL DE L'ETE -

Léo­nard de Vin­ci est sur­tout connu pour son por­trait de la « Jo­conde » et ses in­ven­tions avant-gar­distes, mais qui sait que ce gé­nie touche-à-tout était aus­si l’or­don­na­teur des fêtes royales de Fran­çois Ie ? C’est pour ré­vé­ler cette fa­cette mé­con­nue du grand maître que Fran­çois Saint-Bris et son équipe or­ga­nisent trois Noc­turnes du­rant l’été, ain­si qu’une ex­po­si­tion sur les cos­tumes de fête des cour­ti­sans.

Le di­rec­teur du Clos-Lu­cé est fier de pré­sen­ter le gé­nie flo­ren­tin comme le « George Lu­cas du Quat­tro­cen­to », met­teur en scène de fo­lie, ca­pable d’ef­fets spéciaux ex­tra­va­gants et de scé­no­gra­phies ma­gni­fiques. Ici même en 1518, dans les jar­dins du parc, Léo­nard fait tis­ser une voûte cé­leste étoi­lée éclai­rée par 400 can­dé­labres. Les spec­ta­teurs d’au­jourd’hui n’en ver­ront pas la cou­leur, mais ils pour­ront en rê­ver la nuit… Sur une scène à ciel ou­vert, dans la cour de la de­meure royale, trois ac­teurs in­carnent Léo­nard de Vin­ci et ses deux dis­ciples, Sa­laï et Mel­zi, dans une pièce in­ti­tu­lée « la Fête se­crète », mise en scène par Di­dier Gi­raul­don. De Vin­ci dé­crit ses pro­jets fan­tas­tiques à ses deux com­pa­gnons. Ces der­niers miment les dé­fi­lés et les danses pen­sés par le maître. Leurs gri­maces et leurs mi­miques font rire l’as­sis­tance, en par­ti­cu­lier Cons­tance et Ma­rie, ju­melles âgées de 6 ans.

Mais qui fait la fête sans dan­ser ? Cer­tai­ne­ment pas Fran­çois Ier. Alors, pour clore le spec­tacle, les vi­si­teurs des­cendent sous les arbres cen­te­naires. Un bal­lon d’hé­lium lu­mi­neux éclaire le bal léo­nar­dien. Un maître à dan­ser donne le rythme : « Vous êtes prêts ? Gauche, droite, gauche, pied en l’air ! »

Ga­briel, Bre­ton d’adop­tion, est ve­nu avec ses pe­tits-en­fants. Il est content de « re­trou­ver une am­biance fes­tive après la pièce ». Son pe­tit-fils El­liott, 7 ans, gam­bade sur la pe­louse. De sa vi­site, c’est le char de guerre re­cons­ti­tué en gran­deur na­ture dans le parc qu’il a pré­fé­ré. « Il a vou­lu grim­per deux fois de­dans », pré­cise le grand-père at­ten­dri. Les Noc­turnes, or­ga­ni­sées dans les jar­dins du Clos-Lu­cé, sont l’oc­ca­sion de (re)dé­cou­vrir la ma­gni­fique de­meure royale res­tau­rée, ain­si que les in­nom­brables ma­chines, in­ven­tions et ponts de Léo­nard de Vin­ci, éclai­rés par un très beau jeu de lu­mières. Les ven­dre­dis 4 et 11 août. Dé­gus­ta­tion et vi­site du parc à par­tir de 19 h 30. Spec­tacle à 21 h 30, sui­vi du bal Re­nais­sance. 20 € pour les adultes, 14 € sans place as­sise, 12 € pour les en­fants (718 ans), gra­tuit pour les moins de 7 ans. Pré­voir une di­zaine d’eu­ros en plus pour la dé­gus­ta­tion Re­nais­sance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.