Mais qui est la chèvre ?

Un dé­pu­té a bê­lé pen­dant qu’une de ses col­lègues avait la pa­role.

Le Parisien (Paris) - - POLITIQUE - CYPRIEN PÉZERIL

de la fin de la ses­sion ex­tra­or­di­naire, ce­la pour­rait res­sem­bler à l’un des der­niers tra­vaux de l’As­sem­blée na­tio­nale : trou­ver qui a bien pu… bê­ler dans l’Hé­mi­cycle !

Tout re­monte à jeu­di ma­tin. La dé­pu­téeLREM­de­laD­rô­meA­lice Thou­rot parle au mi­cro pen­dant l’exa­men du pro­jet de loi sur la mo­ra­li­sa­tion de la vie pu­blique. Sou­dain, un élu se met à imi­ter une chèvre. La par­le­men­taire ne s’en rend pas compte et pour­suit son pro­pos. iden­ti­fiée. » Elle alerte Fran­çois de Ru­gy, le pré­sident de l’As­sem­blée, qui pro­met que l’au­teur se­ra sanc­tion­né une fois iden­ti­fié.

Oli­vier Da­mai­sin, le dé­pu­té ins­tal­lé à cô­té de sa col­lègue vi­sée, est ca­té­go­rique : pour lui, le cou­pable est à cher­cher sur les bancs LR. La pré­si­dente de séance se montre plus pru­dente : « Ça pou­vait ve­nir des bancs de droite, mais aus­si des spec­ta­teurs ins- tal­lés au-des­sus des dé­pu­tés. » Hier, le nom d’un élu LR par­ti­cu­liè­re­ment en forme pen­dant la séance et pou­vant être « la chèvre » cir­cu­lait par­mi les dé­pu­tés, mais sans au­cune cer­ti­tude de leur part. Contac­té, l’in­té­res­sé nie ca­té­go­ri­que­ment : « Moi, je n’ai rie­nen­ten­due­ten­co­re­moins­ve­nant de nos bancs. J’ai re­gar­dé la vi­déo après-coup, et j’ai la tête bais­sée sur mon té­lé­phone… »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.