L’an­cien des stups était un ri­pou

Le Parisien (Paris) - - FAITS DIVERS -

Un com­man­dant de po­lice du 1er dis­trict de po­lice ju­di­ciaire de Pa­ris a été mis en exa­men mer­cre­di par un juge d’ins­truc­tion, avant d’être écroué. La jus­tice lui re­proche, entre autres, d’avoir de­puis plu­sieurs mois réa­li­sé des faux en écri­ture, consul­té, dif­fu­sé des in­for­ma­tions pro­ve­nant de fi­chiers in­ternes à la po­lice.

« C’est un an­cien de la bri­gade des stu­pé­fiants qui avait pour tâche au­tre­fois de gé­rer des in­for­ma­teurs, croit sa­voir une source proche de l’af­faire. Mais, en 2004, il avait été pla­cé en garde à vue, car on le soup­çon­nait d’avoir li­vré des in­for­ma­tions confi­den­tielles aux tra­fi­quants de drogue. » De­puis, le com­man­dant avait été mis sur la touche dans un ser­vice d’ap­pui ju­di­ciaire. Mais, se­lon nos in­for­ma­tions, le fonc­tion­naire au­rait per­du­ré dans ses tra­vers, conti­nuant à four­nir des ren­sei- gne­ments à ses an­ciennes re­la­tions pour les ai­der à éta­blir des pa­piers de voi­tures volées. Contac­tée hier, la di­rec­tion ré­gio­nale de la po­lice ju­di­ciaire pa­ri­sienne rap­pelle que ce sont ses ser­vices qui ont don­né l’alerte, il y a quelques mois, avant que l’Ins­pec­tion gé­né­rale de la po­lice na­tio­nale ne mène à bien ses in­ves­ti­ga­tions. « Le com­por­te­ment in­di­vi­duel de cet of­fi­cier est to­ta­le­ment iso­lé, ajoute-telle, et ne sau­rait re­flé­ter ce­lui de l’en­semble des fonc­tion­naires de notre ins­ti­tu­tion. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.