Na­tu­risme ou nu­disme ?

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ - A.R.

AT­TEN­TION à ne pas faire l’amal­game, au risque de se faire re­prendre de vo­lée par un adepte mi­li­tant du na­tu­risme. Pour ce der­nier, se mettre nu est une phi­lo­so­phie, presque un art de vivre, fût-il pra­ti­qué seule­ment quelques jours ou se­maines pen­dant l’an­née. Le na­tu­riste est proche de la na­ture et adapte donc, quand il le peut, en fonc­tion du lieu et de la mé­téo, son com­por­te­ment pour être au plus proche de l’état na­tu­rel.

A l’in­verse, le nu­disme est un acte d’op­por­tu­ni­té et de pur plai­sir per­son­nel. L’exemple le plus cou­rant est ce­lui qui consiste à « tom­ber le maillot » le temps de se bai­gner pour pro­fi­ter du contact de l’eau sur l’en­semble de son corps… et de vite se rha­biller par pu­deur dès que la bai­gnade est ter­mi­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.