La ré­ponse d’Airbnb

Le Parisien (Paris) - - FAIT DU JOUR -

IN­TER­RO­GÉ par notre jour­nal sur le faible mon­tant des impôts ac­quit­tés en France par Airbnb en 2016, un porte-pa­role de la so­cié­té nous a ré­pon­du par cour­riel. « Nous nous confor­mons aux règles et payons toutes les taxes que nous de­vons, là où nous opé­rons », pré­cise en in­tro­duc­tion la so­cié­té ca­li­for­nienne. Et de pour­suivre : « Notre bu­reau en France four­nit des ser­vices de mar­ke­ting et paie toutes les taxes ap­pli­cables. Les hôtes (NDLR : les loueurs) Airbnb conservent jus­qu’à 97 % du prix qu’ils fac­turent pour louer leur lo­ge­ment et la grande ma­jo­ri­té des re­ve­nus gé­né­rés par la plate-forme Airbnb re­vient aux hôtes et est as­su­jet­tie à la taxe lo­cale. Nous avons dé­ve­lop­pé un cer­tain nombre d’ini­tia­tives pour in­for­mer les hôtes sur les taxes dont ils doivent s’ac­quit­ter. Par ailleurs, nous col­lec­tons et re­ver­sons la taxe de sé­jour pour le compte des hôtes dans plus de 50 villes fran­çaises. »

Dans une pré­cé­dente in­ter­view à notre jour­nal (voir nos édi­tions du 28 fé­vrier 2017), le di­rec­teur gé­né­ral France d’Airbnb, Em­ma­nuel Ma­rill, confiait com­prendre que l’op­ti­mi­sa­tion fis­cale de son en­tre­prise puisse cho­quer. Avant d’ar­guer aus­si­tôt : « Mais c’est une vi­sion biai­sée car sur une nui­tée à 100 €, 97 € res­tent dans la poche de l’hôte fran­çais. Et nous payons des mil­lions d’eu­ros de TVA. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.