C’est Lille sauce Biel­sa

Face à des Nan­tais dé­pas­sés, les Lillois ont sé­duit pour leur pre­mier match de la sai­son. Du jeu, des buts : dé­jà la patte de leur en­traî­neur ar­gen­tin ?

Le Parisien (Paris) - - SPORTS -

avons joué avec beau­coup de dy­na­misme et sur un rythme sou­te­nu, en fai­sant très peu de fautes », s’est sa­tis­fait El Lo­co.

Le tech­ni­cien ar­gen­tin a été fi­dèle à ses pro­messes d’avant­sai­son avec un jeu au­da­cieux ré­so­lu­ment por­té vers l’avant. Il avait pro­mis d’as­su­mer les consé­quences, sur le plan dé­fen­sif, de ses prises de risques en at­taque. Il n’en a rien été, par la faute de Nan­tais trop ra­re­ment dan­ge­reux.

Le jeu al­lé­chant du Losc a sou­vent pen­ché à droite grâce à l’ac­ti­vi­té in­ces­sante de Ké­vin Mal­cuit, ve­nu prê­ter main forte à ses at­ta­quants. Le dé­fen­seur, à l’ori­gine du pé­nal­ty qui don­na le deuxième but aux Lillois, s’est mon­tré élo­gieux en­vers son nou­veau coach. « C’est un nou­veau Lille avec un très grand coach. Il va nous por­ter et, avec lui, on va faire une grande sai­son. »

L’en­traî­neur ar­gen­tin, fi­dèle à son hu­mi­li­té lé­gen­daire, s’est mon­tré beau­coup plus pru­dent, mal­gré un dé­part sur les cha- peaux de roue. « Nous ver­rons pen­dant le cham­pion­nat s’il est pos­sible de main­te­nir ce rythme et ce dy­na­misme. » Il n’a d’ailleurs pas omis d’in­di­quer que son équipe a mis du temps avant de se mettre à l’abri et que « le match au­rait pu se com­pli­quer à plu­sieurs re­prises » sans le gar­dien Mike Mai­gnan, « dé­ci­sif à des mo­ments clés ».

Tou­te­fois, mal­gré la sa­gesse de Mar­ce­lo Biel­sa, l’op­ti­misme était de mise à Lille après l’en­vol réus­si des Dogues. Le top 5, ob­jec­tif ini­tial fixé par Marc In­gla, di­rec­teur gé­né­ral, semble vrai­ment être dans les cordes de Mar­ce­lo Biel­sa.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.