L’AF­FAIRE DES OEUFS CONTA­MI­NÉS

ALIMENTATION Le mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture a an­non­cé, hier soir, la dé­cou­verte d’un in­sec­ti­cide dans plu­sieurs lots d’oeufs pro­ve­nant de l’étran­ger.

Le Parisien (Paris) - - LA UNE - PAR FRÉ­DÉ­RIC MOUCHON, AVEC CH­RIS­TINE MATEUS ET FLO­RENCE MÉRÉO

LE SCAN­DALE DES OEUFS conta­mi­nés à l’in­sec­ti­cide fi­pro­nil cou­vait à nos fron­tières. Il vient d’éclore en France et c’est toute la fi­lière avi­cole qui tremble. In­for­mé que treize lots d’oeufs in­fec­tés en pro­ve­nance des Pays-Bas ont été li­vrés entre le 11 et le 26 juillet à deux éta­blis­se­ments de fa­bri­ca­tion de pro­duits à base d’oeufs dans la Vienne et en Maine-et-Loire, le mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture a an­non­cé hier le lan­ce­ment d’une en­quête de grande en­ver­gure en France. Ob­jec­tif : déterminer si des pâ­tis­se­ries ou des plats pré­pa­rés à base d’oeufs se sont re­trou­vés dans nos rayons. Des in­ves­ti­ga­tions ont aus­si été lan­cées dans tous les éle­vages de poules pon­deuses de l’Hexa­gone.

Même pré­oc­cu­pa­tion à l’échelle eu­ro­péenne. De­puis que le scan­dale est ap­pa­ru aux Pays-Bas, 180 éle­vages hol­lan­dais ont été blo­qués. Sept pays eu­ro­péens sont au­jourd’hui concer­nés et des mil­lions d’oeufs ont été rap­pe­lés et dé­truits.

SOUP­ÇONS DE TRICHERIE

Cette af­faire fait suite à des soup­çons de tricherie, un dis­tri­bu­teur belge de pro­duits chi­miques étant ac­cu­sé d’avoir sciem­ment mé­lan­gé du fi­pro­nil à un pro­duit an­ti­pa­ra­si­taire des­ti­né aux poules. « Avons-nous man­gé du fi­pro­nil sans le sa­voir ? » s’in­quiète l’ONG Food­watch qui exige la « to­tale trans­pa­rence de la part de l’en­semble de la fi­lière ali­men­taire, mais aus­si des au­to­ri­tés, in­for­mées de l’alerte sa­ni­taire de­puis près de trois se­maines main­te­nant ».

Quels ef­fets cet in­sec­ti­cide, qui n’est pas cen­sé se re­trou­ver dans la chaîne ali­men­taire, a-t-il sur notre san­té ? L’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la san­té (OMS) es­time que, même en grande quan­ti­té, le fi­pro­nil est « mo­dé­ré­ment » toxique pour l’homme. Luc Mul­ti­gnier, mé­de­cin épi­dé­mio­lo­giste et di­rec­teur de re­cherches à l’In­serm, avait tra­vaillé sur cette ques­tion en 2005 pour l’Agence na­tio­nale de sé­cu­ri­té sa­ni­taire. « Nous di­sions à l’époque que le risque pour l’homme était très me­su­ré, confirme le cher­cheur. En clair, si votre chien à un col­lier an­ti­puces qui contient, comme beau­coup, du fi­pro­nil, il n’y a pas de risque. En re­vanche, nous avions conclu à de pos­sibles ef­fets du fi­pro­nil sur la fonc­tion thy­roï­dienne, en cas de con­tact pro­lon­gé avec cette mo­lé­cule, pour des per­sonnes, par exemple, pro­fes­sion­nel­le­ment et conti­nuel­le­ment ex­po­sées. »

Alors que les Fran­çais sont cham­pions eu­ro­péens de la consom­ma­tion d’oeufs, la Di­rec­tion gé­né­rale de l’alimentation (DGAL) a di­li­gen­té une en­quête pour sa­voir à quelle dose un pro­duit conta­mi­né au fi­pro­nil peut s’avé­rer toxique. « S’il s’agit de l’in­ges­tion d’un oeuf ou deux, le risque d’in­toxi­ca­tion me pa­raît vrai­ment très mi­nime, juge Luc Mul­ti­gnier. Consom­mer un oeuf avec une sal­mo­nelle est plus dan­ge­reux qu’avec un pes­ti­cide. En re­vanche, si on ap­pre­nait que ce­la dure de­puis des mois ou des an­nées ou qu’il y a in­ges­tion mas­sive, là, il pour­rait y avoir une in­quié­tude. »

« Ce scan­dale eu­ro­péen ré­vèle en­core une fois un sys­tème où per­sistent la fraude et les dé­fauts de contrôles sa­ni­taires sys­té­ma­tiques », ac­cuse Mé­gane Ghor­ba­ni, res­pon­sable des cam­pagnes chez Food­watch. D’au­tant que la Bel­gique sa­vait de­puis le mois de juin qu’il y avait « un pro­blème » avec les oeufs. Le pays avait même or­don­né des re­traits pré­ven­tifs dans cer­tains su­per­mar­chés dès le 17 juillet mais a at­ten­du le 20 pour aler­ter ses voi­sins.

Onst­wedde (Pays-Bas), jeu­di. Des pro­duc­teurs néer­lan­dais jettent leurs oeufs dans un éle­vage où une conta­mi­na­tion au fi­pro­nil a été dé­ce­lée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.