« Je vais perdre 1 € par heure »

20 ans, cour­sier chez De­li­ve­roo à Pa­ris

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE -

ne plus pou­voir pré­voir d’un mois à l’autre com­bien il va ga­gner.

Ar­thur, qui s’at­ten­dait à ce que la ta­ri­fi­ca­tion à la course soit gé­né­ra­li­sée, a cal­cu­lé la dif­fé­rence de re­ve­nus qui l’at­tend. En moyenne, il réa­lise 2,1 courses par heure. Avec la ta­ri­fi­ca­tion ac­tuelle (7,50 € de l’heure et 2,50 € par course), il gagne 12,50 € par heure. Avec le nou­veau mo­dèle (5,75 € par course), Ar­thur ne tou­che­ra plus que 11,50 €.

« Je vais perdre 1 € par heure. La seule so­lu­tion pour ga­gner au­tant est de faire plus de courses par heure ou de di­mi­nuer le temps de tra­vail en me concen­trant sur les heures de pointe, as­sure-t-il. Sur l’en­semble d’une jour­née, je se­rais per­dant. » Ar­thur songe à mul­ti­plier les li­vrai­sons « en di­rect, sans pas­ser par la plate-forme ou un de ses concur­rents ».

.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.