Les éle­veurs de poules sous pres­sion

En France, et sur­tout en Bel­gique, d’où est par­ti le scan­dale, les pro­fes­sion­nels de la fi­lière avi­cole re­doutent une crise ma­jeure.

Le Parisien (Paris) - - LA UNE - PAR FRÉDÉRICMOUCHON ET BÉRANGÈRE LEPETIT

LES GENS S'AFFOLENT, FONT DES AMALGAMES SAN­DRINE, ÉLEVEUSE DE POULES DANS LE PAS-DE-CA­LAIS « L’ÉLE­VEUR NE POU­VAIT PAS SE DOU­TER QUE CE PRO­DUIT CONTENAIT DU FI­PRO­NIL JEAN-MARC NOLLET, DÉ­PU­TÉ ÉCOLOGISTE BELGE

« HIER, JE ME SUIS EN­CORE fait in­sul­ter par un type à 22 h 30 », lâche San­drine*, ac­ca­blée. De­puis trois jours et la ré­vé­la­tion de l’af­faire des oeufs contaminés, l’éleveuse du Pas-de-Ca­lais est har­ce­lée par des consom­ma­teur­sin­quiets.Quin­ze­coups­de­fil avant-hier, une ving­taine hier. « Et tou­jours les mêmes ques­tions, souffle l’agri­cul­trice, dont le nu­mé­ro de té­lé­phone fi­gure sur ses car­tons d’oeufs. Est-ce que vo­soeuf­ssont­con­ta­mi­nés ?Peut

on­con­ti­nueràen­man­ger ? » A chaque fois, San­drine se dé­fend comme elle peut. « J’ex­plique com­ment je tra­vaille. Mais je ne vais pas te­nir long­temps », confie l’éleveuse de poules dont la ferme fa­mi­liale de 60 000 gal­li­na­cées est si­tuée à 20 km de la fron­tière belge, le pays­quia­com­mer­cia­li­sé­leDe­ga 16, le trai­te­ment an­ti-poux rouge in­cri­mi­né.

Le tort de cette agri­cul­trice qui vend en di­rect ses boîtes d’oeufs frais dans les su­per­mar­chés du sec­teur ? Ha­bi­ter à quelques ki­lo­mètres d’Ar­ras et du seul éle- veur fran­çais à avoir avoué ache­ter du De­ga 16. « Les gens s’affolent, font des amalgames. Mes oeufs en co­quille sont bons ! » tem­pête San­drine, qui craint une baisse de la consom­ma­tion en France dans les mois à ve­nir et des dif­fi­cul­tés éco­no­miques pour la fi­lière.

En Bel­gique, d’où la pre­mière alerte eu­ro­péenne a été lan­cée, les pro­duc­teurs d’oeufs sont tout aus­si pré­oc­cu­pés. « C’est ter­rible pour mon fils, car le pou­lailler, c’est son gagne-pain », sou­pire la­mè­red’un­de­sa­vi­cul­teurs­tou­chés par le scan­dale du fi­pro­nil.

« J’ai eu hier un éle­veur en pleurs, confie le dé­pu­té écologiste belge Jean-Marc Nollet. De­puis trois se­maines, il jette 30 000oeuf­spar­jour,ne­touche plus un eu­ro, est cri­blé de dettes et me di­sait qu’il était au bord du sui­cide. » Le pro­duc­teur d’oeufs avait été dé­mar­ché dé­but 2017 par une en­tre­prise hol­lan­daise qui ven­dait un an­ti­pa­ra­si­taire pré­ten­du mi­racle. « Il ne pou­vait pas se dou­ter que ce pro­duit contenait du fi­pro­nil. »

Outre-Quié­vrin, 86 ex­ploi­ta­tions sont au­jourd’hui tou­chées par le scan­dale, celles fi­gu­rant sur la liste de la so­cié­té Poul­try-Vi- sion. Cin­quante et une fermes sont tou­jours pla­cées sous sur­veillance.«Auxé­le­veurs,on­van­tait le ca­rac­tère ré­vo­lu­tion­naire du pro­duit. Tout le monde leur a fait confiance », re­con­naît Jo­han Van­bosch, se­cré­taire gé­né­ral de l’Union­bel­ge­de­so­vi­cul­teurs.

Près de la fron­tière al­le­mande, Si­mon, lui aus­si, a été ber­né. Il y a trois se­maines, après un contrôle de­sau­to­ri­tés­sa­ni­tai­res­belges,des traces de fi­pro­nil ont été dé­cou­vertes.«J’avais400 000oeuf­sen stock, ils ont été im­mé­dia­te­ment blo­qués et 130 000 vont être dé­truits.»Un­de­se­sa­mi­sa­dûeu­tha­na­sier ses 35 000 poules. Si­mon, lui, a pu re­prendre sa pro­duc­tion ces jours-ci. « C’était la pre­mière foi­sen­dixans­quej’avais­re­coursà ce trai­te­ment, qui ap­pa­rem­ment mar­chait­bie­ne­té­tait­con­çuà­base d’huiles es­sen­tielles. Au­jourd’hui, on en­tend dire que ça fait près d’un an et de­mi qu’ils uti­lisent ce pro­dui­tauxPays-Bas.»

Qu’at­tend-il des au­to­ri­tés sa­ni­taires eu­ro­péennes ? A vrai dire, pas grand-chose. « Ils vont sans doute re­trou­ver l’homme qui a fa­bri­qué ce pro­duit. Mais nous, qui n’y sommes pour rien, qui va nous payer les mil­lions d’oeufs que nous avons été obli­gés de je­ter ? » *Le pré­nom a été chan­gé.

Les éle­veurs de poules pon­deuses craignent une baisse de la consom­ma­tion d’oeufs en France et des dif­fi­cul­tés éco­no­miques pour la fi­lière, quel que soit le mode de pro­duc­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.