« Mettre un terme au scan­dale sa­ni­taire et hu­ma­ni­taire »

Est char­gé des ques­tions d’asile à la Ci­made.

Le Parisien (Paris) - - FAITS DIVERS -

L’in­té­rêt pour le gou­ver­ne­ment est de pro­po­ser aux mi­grants une struc­ture proche de Ca­lais, donc de vi­der la ville et de mettre un terme aux scan­dales sa­ni­taire et hu­ma­ni­taire. Tout le monde se­ra iden­ti­fié ou en­re­gis­tré, ce qui per­met­tra de re­di­ri­ger les mi­grants se­lon leur sta­tut (ré­fu­gié, de­man­deur d’asile, etc.). mi­grants pour les pla­cer en dé­ten­tion, avant de les ex­pul­ser vers leur pays d’ori­gine ou bien vers le pre­mier pays eu­ro­péen dans le­quel ils ont de­man­dé l’asile. Sen­si­ble­ment la même chose, avec éven­tuel­le­ment une as­si­gna­tion à ré­si­dence dans un centre dé­dié aux re­tours. Ça peut être une so­lu­tion viable si les agents pré­fec­to­raux tra­vaillent cor­rec­te­ment, si les mi­grants ne sont pas contraints de mon­ter dans le ca­mion. L’autre fac­teur est la dif­fi­cul­té de tra­ver­ser la Manche. On peut ima­gi­ner que, si les né­go­cia­tions avec le Brexit se passent mal, le pas­sage vers l’An­gle­terre se­ra sim­pli­fié, car les doua­niers fran­çais fer­me­ront les yeux sur cer­tains­pas­sa­ge­sillé­gaux.Mais­cene sont que des hy­po­thèses.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.