« Il est trop jeune pour être élu »

Eli­za­beth, ha­bi­tante du Queens

Le Parisien (Paris) - - FAIT DU JOUR - DENOTRECORRESPONDANTE CHLOÉ COHEN À NEW YORK (ETATS-UNIS)

LES RUES DE WILLIAMSBURG, un quar­tier bran­ché de Brook­lyn, four­millent d’ac­ti­vi­té. Les baies vi­trées des ca­fés laissent aper­ce­voir de jeunes hips­ters pia­no­ter sur leur cla­vier d’or­di­na­teur. A la simple évo­ca­tion du nom de Mark Zu­cker­berg, les têtes se tournent, cu­rieuses d’en sa­voir plus sur le pa­tron de Fa­ce­book.

«MarkZu­cker­berg­pour­raitse pré­sen­ter comme pré­sident en 2020 ? Sé­rieu­se­ment ? » de­mandent amu­sés Yan et Dana, en te­nue de sport et sac à dos sur l’épaule. « Fran­che­ment, avant Do­nald Trump, ça au­rait pu être pos­sible, mais main­te­nant je n’y crois pas, pour­suit Yan, très scep­tique. On se rend bien compte qu’un homme d’af­faires ne sait pas for­cé­ment di­ri­ger un pays. »

Un avis par­ta­gé par Ma­thieu. « J’en ai en­ten­du par­ler aux in­for­ma­tions, mais je ne sais pas trop quoi en pen­ser, ad­met le jeune homme de 33 ans. Mark Zu­cker- berg est une per­sonne brillante, mais jus­te­ment il ne pense pas comme tout le monde, alors je ne suis pas sûr qu’il se­rait ca­pable de par­ler à tous les Amé­ri­cains et de com­prendre leurs pro­blèmes. »

Quelques rues plus loin, Na­ta­lie­pro­mè­ne­son­chien.Cet­te­mu­si­cienne de 35 ans ima­gine, au contraire, très bien Mark Zu­cker­berg à la Mai­son-Blanche. « C’est tout à fait pos­sible qu’il soit can­di­dat, se ré­jouit-elle. Et ça se­rait bien. Il est ma­rié avec une fille d’im­mi­grés si­no-viet­na­miens, donc il est ou­vert, et ça me plaît. »

A Rid­ge­wood, un quar­tier po­pu­laire du Queens, les ca­fés avec wi-fi gra­tuit ont lais­sé place aux ma­ga­sins bon mar­ché. Sur une place, as­sis à l’ombre des arbres, Ti­no, 67 ans, ma­ni­pule son té­lé­phone por­table. « Je connais Fa­ce­book, mais pas son pa­tron, confesse le re­trai­té. Et je ne fais plus confiance aux gens sans ex­pé­rience po­li­tique, ils ne savent pas de quoi ils parlent. Et puis ce n’est pas parce qu’il a réus­si à créer Fa­ce­book qu’il pour­ra s’oc­cu­per de notre sys­tème de san­té. A mon avis ce n’est pas une bonne idée qu’il se pré­sente. »

« Il est trop jeune pour être élu, rit Eli­za­beth. Mais, bon, tout est pos­sible au­jourd’hui. » « C’est un bon en­tre­pre­neur, ajoute-t-elle, mais il faut un peu plus de connais­sances pour être pré­sident. Re­gar­dez l’idiot qu’on a au­jourd’hui à la tête du pays… »

CE N’EST PAS PARCE QU’IL A RÉUS­SI À CRÉER FA­CE­BOOK QU’IL POUR­RA S’OC­CU­PER DE NOTRE SYS­TÈME DE SAN­TÉ TI­NO, 67 ANS, HA­BI­TANT DU QUEENS

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.