Dans la ca­pi­tale, 25 contrô­leurs traquent les frau­deurs

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE -

est im­pres­sion­nant. En France, quelque 300 sites pro­posent des lo­ge­ments à louer toute l’an­née à des tou­ristes, lo­ca­tions qui se­raient hors la loi, car loués plus de 120 jours par an ou par des mul­ti­pro­prié­taires qui en font une réelle ac­ti­vi­té com­mer­ciale sou­vent non dé­cla­rée.

A lui seul, le site Airbnb re­groupe 43 % des offres, soit plus de 400 000 lo­ge­ments dans tout le pays. Dans la ca­pi­tale, 25 contrô­leurs de la Di­rec­tion du lo­ge­ment et de l’ha­bi­tat (DLH) ont le pou­voir, de­puis la loi Alur de 2014, de contrô­ler l’oc­cu­pa­tion ef­fec­tive et de se faire pré­sen­ter tout do­cu­ment éta­blis­sant cette oc­cu­pa­tion. De­puis 2016, ces agents ont contrô­lé 8 500 lo­ge­ments. 600 dos­siers pa­ri­siens sont en cours d’exa­men. 128 ont été trans­mis à la jus­tice. En 2014, 54 pro­prié­taires frau­du­leux ont été condam­nés à ver­ser au to­tal 547 000 € d’amendes à la Ville de Pa­ris. En 2015, 26 pro­prié­taires ont été condam­nés à ver­ser au to­tal 276 000 € d’amendes, et en 2016, 19 ont dû ver­ser 200 000 € d’amendes. En 2017, le to­tal des amendes pour­rait, au rythme ac­tuel, dé­pas­ser le mil­lion d’eu­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.