La nou­velle prime à la casse de­vra être plus ef­fi­cace

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE -

pré­sen­te­ra en sep­tembre la nou­velle mou­ture de la prime à la casse, une me­sure cen­sée in­ci­ter les au­to­mo­bi­listes à aban­don­ner le die­sel et qui fi­gu­re­ra au bud­get 2018. Il s’agit d’une pro­messe de cam­pagne d’Em­ma­nuel Ma­cron, que le mi­nistre de l’En­vi­ron­ne­ment se­ra char­gé de mettre en oeuvre.

Se­lon « les Echos » d’hier, « plu­sieurs op­tions sont sur la table ». « Une prime de 1 000 € pour­rait être ac­cor­dée dans tous les cas ou sous condi­tion de res­sources. Dans cette se­conde hy­po­thèse, son mon­tant pour­rait être pous­sé jus­qu’à 2 000 € », écrit le quo­ti­dien éco­no­mique. Un scé­na­rio plus avan­ta­geux que le dis­po­si­tif ac­tuel, puisque au­jourd’hui il existe deux types de primes à la casse : 1 000 € pour l’achat d’un vé­hi­cule à es­sence de norme Eu­ro 6 (neuf ou d’oc­ca­sion) ou 500 € pour l’achat d’un vé­hi­cule es­sence de norme Eu­ro 5 (un peu moins cher). Dans les deux cas, ces aides sont ré­ser­vées aux mé­nages non im­po­sables. Et elles n’ont pas at­teint leur ob­jec­tif. En 2016, « la prime de 500 € […] n’a été oc­troyée qu’à 4 bé­né­fi­ciaires, quand l’exé­cu­tif ta­blait sur 34 000 ! Et 21 primes de 1 000 € per­met­tant d’ache­ter un vé­hi­cule Eu­ro 6 d’oc­ca­sion ont été ver­sées ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.