Des pubs moins chères

Le Parisien (Paris) - - LOISIRS -

de se leur­rer. Si les chaînes ne ri­va­lisent pas d’ima­gi­na­tion l’été, c’est aus­si parce que le nerf de la guerre, l’ar­gent rap­por­té par la pu­bli­ci­té, connaît un sé­rieux coup de mou au coeur de la sai­son es­ti­vale.

Pour une chaîne du câble comme TV Breizh, dif­fu­ser des « Alice Ne­vers, le juge est une femme » re­lève presque du sa­cer­doce. Ses es­paces pu­bli­ci­taires dif­fu­sés entre les dif­fé­rents épi­sodes sont en ef­fet bra­dés entre 70 et 180 € les trente se­condes !

Sur TMC, Her­cule Poi­rot a beau ré­soudre les énigmes les plus tor­dues, il n’a pas dé­cou­vert la mar­tin­gale pour ga­gner beau­coup d’ar­gent. Entre deux aven­tures, la pub ne rap­porte en ef­fet que de 600 € les trente se­condes en dé­but d’après-mi­di à 3 200 € en prime time.

Et en­core, il ne s’agit là que de ta­rifs of­fi­ciels af­fi­chés. « Tout est ou­vert à la né­go­cia­tion, et des ra­bais sont pos­sibles », sou­ligne un spé­cia­liste du do­maine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.